pub
Société

Réorganisation des commerces informels Les vendeurs ambulants et de ru formés sur les stratégies de compétitivité

Advertisement

Du 9 au 10 août  au siège de la Fédération Togolaise de Bois et de la Construction du Togo à Lomé, le syndicat des vendeurs de matériaux de construction du Togo (Syvemacot) en collaboration avec la Faîtière  Nationale des Travailleurs de secteur informel (Fainatrasit) a organisé un atelier national de formation à l’intention de 35 vendeurs de marchés et autres venus de Lomé et de l’intérieur.

Ayant pour thème « Les stratégies d’organisation des vendeurs et des vendeuses de marchés, rues et ambulants », cet atelier  de formation a pour objectifs de soutenir et de promouvoir la création des initiatives d’économie sociale et solidaire en faveur de ces derniers.

 A l’issue de cette rencontre de deux jours, plusieurs résolutions ont été adoptées. Il s’agit, entre autres, de sensibiliser les vendeurs et vendeuses de marchés, de rues et ambulants et tous les travailleurs de l’économie informelle sur le contenu de la résolution de la 90ème session de l’organisation internationale du travail sur le travail décent et l’économie informelle et de faire un lobbying pour leur application effective.

Des recommandations sont aussi formulées à l’égard du gouvernement. Créer  les conditions et faciliter aux vendeurs et revendeuses l’accès à la protection sociale, créer  un cadre permanent pour le dialogue social au niveau sectoriel, faire respecter les droits des vendeurs et vendeuses sur toute l’étendue du territoire sont, entre autres, les recommandations censées leur faciliter le travail.

Ametbao

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement