pub
Politique

Le gouvernement décidé à mettre en application les recommandations de la CVJR

Advertisement

Le 3 avril 2012 au cours de la cérémonie solennelle de la remise du Rapport final des travaux de la CVJR (Commission Vérité Justice et Réconciliation) au président de la République, Mgr Nicodème Barigah avait souhaité l’élaboration par le gouvernement d’un « Livre Blanc » qui précisera les conditions dans lesquelles ce dernier compte exécuter les recommandations. Autorités gouvernementales, commissaires de la CVJR, représentants de l’Union Européenne et des commissions sœurs du Ghana et de l’Afrique du Sud ont organisé ce lundi à Lomé une rencontre pour réfléchir sur l’élaboration des grands axes du « Livre Blanc ».

Réparation, c’est bien ce que souhaitent les victimes des violences à caractère politique entre 1958 et 2005 au Togo. Certains après les audiences de la CVJR n’y croyaient plus car l’attente devenait trop longue.

Ce lundi, le gouvernement togolais vient de montrer que l’exécution des recommandations du rapport final de la CVJR n’est pas dans les archives mais fait encore partie de ses priorités.
En effet l’élaboration de ce document selon Mgr Barrigah devra indiquer comment le gouvernement compte mettre en œuvre les recommandations à court, à moyen et à long terme.
Crée par décret présidentiel le 29 mai 2009, la CVJR a au cours de sa mission reçu à travers tout le pays 22.415 dépositions dont 8.080 présélectionnées.

Roger Adzafo

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement