pub
Education

L’artiste Eunice Mawussi gagne le premier pari du projet «Baza éducation»

Advertisement

Lancé il y a quatre mois par la chanteuse togolaise Eunice Mawussi, le projet « Baza éducation » qui prône la scolarisation des jeunes togolais fait déjà des prouesses très importantes. Avec au total 513 élèves du primaire et du secondaire retenus pour la phase pilote du projet, l’on note aujourd’hui un résultat très promettant d’un avenir du projet.

D’après le bilan des initiateurs du projet, les 513 bénéficiaires ont obtenu un résultat de 100% de réussite au BEPC, 89% au BAC I et 92% au BAC II ; largement au-dessus des statistiques d’examen nationales enregistrées par tout le pays cette année.

Sa phase pilote a débuté dans la préfecture de la Kozah et se poursuit dans d’autres localités du pays avec au total 115 répétiteurs et du personnel d’encadrement recrutés parmi des étudiants et des enseignants retraités, déployés dans 5 localités de la région, à Agoè, Cacavéli, Adétikopé, Tsévié et Kara. L’artiste veut ainsi donner aux jeunes le goût d’étudier et aussi les moyens financiers et intellectuels. C’est ainsi qu’elle met à disposition des élèves qui passent des examens, des professeurs pour permettre des révisions sérieuses et stimulantes pour des résultats d’excellence.

Notons que « Baza éducation » est mis en place par un groupe de jeunes togolais résidant aux Etats-Unis qui veut promouvoir l’éducation au Togo avec pour relais la chanteuse Eunice Mawussi. Son but n’est pas seulement de fournir une meilleure qualité et une plus grande éducation pour les enfants malheureux, mais aussi leur fournir des moyens de prise en charge dont leur alimentation à l’école.

 Emmanuel Vitus Agbenonwossi

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement