pub
Société

Des refugiés togolais encore de retour au pays

Advertisement

Soixante-douze refugiés togolais ont regagné mardi 31 juillet par la
frontière d’Aflao, grâce au Haut Commissariat des Nations Unies pour
les Réfugiés (UNHCR), leur pays d’origine, le Togo, en provenance du
Ghana où ils se sont retranchés lors des violences électorales de
2005.

Selon le professeur Tchariè, premier responsable du Haut Commissariat
aux Rapatriés et à l’Action Humanitaire(HCRAH), institution qui se
charge du rapatriement au Togo c’est le premier rapatriement
volontaire de l’année 2012 et le 33ème depuis la signature tripartite
entre les gouvernements togolais, ghanéen et le HCR,
« Ce 33ème convoi en provenance du Ghana a 72 personnes dont 37
adultes et 35 enfants. Étant refugiés depuis plusieurs années, ils ont
décidé de revenir dans leur pays natal. Le rapatriement étant
volontaire, c’est le réfugie qui décide de quand et comment il
souhaite revenir. Je dois rappeler qu’au Ghana, il restait environ
1800 refugiés togolais. Aujourd’hui, avec 72 de moins, il reste
environ 1700 au moins », indiqué M.Tchariè.

Pour Mawunyo Sédzro, assistant principal de UNHCR au Togo, c’est le
HCR qui prend en charge l’intégration des refugiés, une fois qu’ils
foulent de leurs pieds le sol natal en leur versant une somme dénommée
« viatique ».
« Le HCR, assure le viatique dont l’intégration des refugiés qui ont
décidé de retourner volontairement en donnant un fond de réinsertion
dénommée viatique pour assurer l’intégration. Cette somme s’élève à
150 dollars pour les adultes et 100 dollars pour les moins de 18 ans
». a précisé Mawunyo Sédzro

Le gouvernement togolais, avec l’appui de l’UNHCR incite les
Togolais refugiés dans la sous région à faire un retour volontaire au
pays.

Germain kokoura

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement