pub
International

Des morts enregistrés suite aux pluies diluviennes au senegal

Advertisement

Drame au Sénégal, les dernières pluies diluviennes ont engendré des morts. C’est dans la nuit de lundi à mardi, que les pluies diluviennes ont éclaté. Ce mardi, l’accès au centre ville était quasi impossible car toutes les routes de la banlieue, qui mènent aux quartiers d’affaires de la capitale sénégalaise, ont été inondées par les eaux.


Ces eaux ont démoli beaucoup d’infrastructures routières. C’est le cas de l’axe croisement Cambèrent-Patte de l’autoroute. Les gendarmes et les sapeurs pompiers sont à pied d’œuvre pour évacuer les eaux et rouvrir l’autoroute, le principal point d’accès au centre ville. A Diamaguène, plusieurs maisons, rues et ruelles sont à la merci des eaux. Une moto à pompe, installée dans la rue, ne fait guère le poids devant le volume d’eau enregistré. Mais surtout, six personnes ont péri à la suite de ces intempéries.


Il faut souligner que les dégâts sont aussi importants dans la banlieue. Dans le quartier de Yarakh, une dalle d’une maison s’est affaissée sur des personnes. Selon les témoins, trois personnes seraient mortes sur le coup et dix autres auraient été grièvement blessées. Les sapeurs pompiers, présents sur place, parlent de cinq morts sur le même lieu.

Parmi les victimes, se trouve également une femme enceinte. Dans le quartier de Grand Médine, situé à proximité du Stade Léopold Sédar Senghor, un enfant de moins d’un an a été tué par les eaux. Le mur d’une maison a cédé et l’eau a envahi le domicile avec de grosses vagues. Le bébé est tombé et a été emporté par les eaux. Les locataires de cette maison, ainsi que des volontaires, ont mis du temps à chercher l’enfant qu’ils n’ont pu retrouver. Il a fallu que les sapeurs pompiers arrivent et emploient les grands moyens pour retrouver le corps sans vie du bébé.

Firmin Teko Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement