pub
Justice

Affaire Sow Bertin Agba : Pascal Bodjona dans la tourmente

Advertisement

Il est en disgrâce. Ses détracteurs on tenté de l’inculper et tout était mis en œuvre pour qu’il soit arrêté et embastillé en sa qualité de témoins de façon illégale dans l’affaire de l’escroquerie internationale. Lui c’est Pascal Akoussoulèlou Bodjona, ancien ministre de l’administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivité locale et porte-parole du gouvernement sortant.

 

 Le calvaire du « Grand Format » continue. En dépit de l’émoi que suscite la tentative de l’arrestation de  Pascal Bodjona au regard de sa personnalité et de tout ce qu’il a pu faire pour son mentor et surtout de la nature de l’affaire dans laquelle ses détracteurs tentent de lui régler les comptes.

 

Au lendemain de la formation du nouveau gouvernement, Pascal Bodjona a été convoqué par un cercle de juge accusé d’être très proche du plus policé des Gnassingbé. A son arrivée, contre toute attente, les papiers brandis étaient destinés à le faire passer de sa qualité de témoins en celui d’inculper. Il a fallu sa détermination et celle de son conseil pour faire échec à cette tentative d’inculpation orchestrée depuis le sommet.

 

Ce mardi, il a répondu encore à une convocation encore du juge d’instruction. Il est n’est pas encore tiré d’affaire surtout que la victime par défaut de cette escroquerie internationale, l’Emirati Abass Al Youssef est dans nos murs depuis le dimanche 26 août avec une forte délégation. Notons que l’affaire a été renvoyée au vendredi 7 septembre 2012.

 

Selon certaines sources, tout est mis en œuvre pour le richissime homme d’affaires de Kouméa soit enfoncé dans cette affaire qui fait dormir debout. Ce serait aussi l’occasion de régler le cas de Bodjona, devenu encombrant. Pascal Akoussoulèlou Bodjona doit certainement connaître la manière de procéder de son camp. Tout compte fait, l’avenir de cet animal politique se joue dans cette nébuleuse affaire et tout porte à croire qu’il n’a plus son destin dans ses mains. Affaire à suivre.

Ametbao

 

Toute l’information à votre portée

Advertisement