pub
Santé

L’Ong Aimes Afrique/Togo au coeur des luttes tradionnelles en pays kabye à travers Evala Santé Plus

Advertisement

Depuis quelques années, l’ONG Internationale AIMES AFRIQUE/Togo ne cesse de s’annoncer présente au cœur des festivités Evala, une fête initiatique rituelle et donc traditionnelle qui s’organise chaque mois de juillet à Kara, préfecture la Kozah, localité située à 457 Km de Lomé, la capitale togolaise.

En effet, les Evala 2012 n’ont pas fait exception à la règle. L’Ong est belle et bien présente lors des empoignades et en marge des arènes. C’était du 21 au 28 juillet 2012, avec un seul leitmotiv, réitérer lors de l’édition de cette année des luttes Evala, son engagement de répondre présente autour des populations en les emmenant à se faire dépister gratuitement au VIH, et en donnant ainsi l’opportunité à plus de 1447 togolais et étrangers de connaitre leurs statuts sérologiques.

Parmi les 1447 personnes dépistées, 10 ont été déclarées séro positives soit 0 ,69% de cas positif, 02 ont été déclarées indéterminées et feront l’objet d’un contrôle dans un futur proche.

Dans la stratégie d’arrêter les infections au VIH lors des festivités évala, AIMES AFRIQUE en partenariat avec PSI Togo a distribué gratuitement plus de 100.000 préservatifs et 20.000 prospectus dans tous les cantons de la préfecture de la Kozah et dans la ville de Kara en appelant la jeunesse à prendre ses responsabilités.

En marge de cette activité, l’ONG AIMES AFRIQUE a apporté du nouveau cette année en initiant une campagne de sensibilisation via les média locaux et nationaux sur certains problèmes de santé publique de l’heure tels : le paludisme, les hépatites virales, le VIH-SIDA, la cysticercose humaine. Aussi elle a animé des émissions sur des thèmes comme la CARMMA (Campagne d’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique), les CPN (Consultations Prénatales) et le droit à la santé. Dans ce sens, l’ONG, par ses médecins et ses experts ont animé durant toute la semaine des festivités plus de 15 émission et des jeux radiophoniques sur les radios locales dont l’auditoire total est estimé à plus de 1 million de personnes. Les populations ont très positivement apprécié l’initiative et ont vivement souhaité qu’elle soit pérennisée.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement