pub
Politique

Les policiers responsables de la violation de domicile de J.P. Fabre mis aux arrêts

Advertisement

48 heures après l’ordre intimé par le chef au ministre de la sécurité pour que lumière soit faite sur l’affaire qu’on peut appeler « violation de domicile de Jean Pierre Fabre », 4 policiers ont été identifiés comme ayant pris part aux actes de vandalismes perpétrés contres les biens et les personnes dans la maison du président de l’Alliance Nationale pour le Changement, Jean Pierre Fabre. L’information est portée à la connaissance des professionnels des médias en fin de journée au cours d’une conférence de presse.

Le ministre de la sécurité, le colonel Gnama Latta tout en regrettant ces actes qui ternissent l’image de la police togolaise a rassuré l’assistance que les policiers indélicats seront punis avec la dernière rigueur. Toujours selon le ministre, ces derniers sont actuellement mis aux arrêts de 60 jours et seront ensuite face au conseil de discipline de leur corps.

« Je condamne fermement ces dérapages intolérables qui sont en violation totale des textes et ne correspondent nullement à la noble mission assignée aux forces de l’ordre », a déclaré le colonel selon nos confrères d’Afreepress.
Les actes incriminés sont perpétrés contre le domicile du président de l’ANC le samedi 14 juillet, occasionnant au passage plusieurs blessés. Le collectif Sauvons le Togo dont fait partie la principale victime Jean Pierre Fabre a également dénoncé ces actes et exige que justice soit faite.

Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement