pub
Politique

L’autorité met fin aux folles rumeurs/ Entre le président et son premier ministre, il n’y a pas de divergence !

Advertisement

La présidence de la République et la primature ont fait la lumière sur la qualité des relations entre le chef du gouvernement et le président de la République. Rien de tout ce que colportent les médias nationaux et internationaux depuis quelques jours concernant la démission du premier ministre Fossoun Houngbo n’est fondé. Le communiqué de ce soir précise une fois de plus les raisons de la démission du chef du gouvernement. Nous vous présentons l’intégralité du communiqué.

Communiqué

Suite à la publication, le 11 juillet 2012, de l’information relative à la démission du Premier Ministre et du gouvernement, certains médias privés nationaux et internationaux font état, en citant des sources anonymes, de prétendues divergences de vue au sommet de l’Etat pour expliquer cette démission.
Les services d’Information et de Communication de la Présidence de la République et de la Primature démentent formellement ces allégations qui ne reposent sur aucun fondement.

Ils tiennent à rappeler que la récente démission du Premier Ministre et du gouvernement se situe exclusivement dans le cadre de la nouvelle dynamique que le Chef de l’Etat entend insuffler au dialogue politique.
Cette dynamique vise en effet, dans un souci d’ouverture et de cohésion nationale, à associer à la gestion des affaires publiques, l’ensemble des forces vives et des courants représentant la classe politique togolaise. L’objectif poursuivi est donc de permettre à ceux qui le souhaitent d’apporter leur contribution à la construction nationale, en prenant une part active à la préparation des prochaines échéances électorales dans un climat consensuel et apaisé.

Le présent communiqué tient lieu de démenti formel et toute autre interprétation est purement et simplement contraire à la vérité.

La rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement