pub
Développement

La Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’administration publique (CECAP) en Assemblée Générale

Advertisement

La Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’administration publique (CECAP) a organisé le samedi 14 juillet 2012 concomitamment une assemblée générale ordinaire couplée de l’extraordinaire pour présenter les rapports moral, financier et de conseil de surveillance de fin de l’exercice de l’année de 2011 et procéder au renouvellement de différents organes, ainsi qu’à l’adoption de nouveaux textes.

Dans son rapport d’activité, le président du Conseil d’Administration, après avoir énuméré les objectifs de la CECAP, a porté à la connaissance des coopérateurs le maintien des crédits spéciaux et le projet de mise en place d’autres nouveaux produits. Il n’a pas manqué d’annoncer le projet de l’institution concernant l’installation de nouvelles agences à l’intérieur du pays et l’affiliation à un réseau répondant au mieux aux aspirations de la CECAP.

Selon M. KOUDALO Yao, le Président du Conseil d’Administration, la CECAP qui est institution de microfinance ouverte aux fonctionnaires de l’administration publique a l’ultime devoir, comme les textes le prévoient, de faire le bilan de fin d’exercice annuel à l’assemblée générale afin que celles-ci en donnent son appréciation. Après la présentation des différents rapports, “les questions posées par les membres ont été répondues et les recommandations faites par ceux-ci seront mises en pratique au cours du mandat prochain” a-t-il indiqué.
Dans la présentation du rapport financier exercice 2011, la CECAP a notifié que les activités ont connu en général une hausse au terme de l’exercice clos le 31 décembre 2011. ‘’Les produits s’élèvent à 33 419 311 et les charges à 20 645 791. Ce qui a permis de dégager un résultat excédentaire brut de 12 773 520 soit une croissance de 18%’’, a rassuré le trésorier.

Quant au Conseil de surveillance, il a constaté dans son rapport relatif à l’exercice clos le 31 décembre 2011, une diminution progressive du dépôt d’année en année. Vue la mission confiée au Conseil de surveillance, et au regard des objectifs et méthodes prévues, le Conseil de surveillance recommande qu’une priorité soit accordée à l’adoption des nouveaux textes élaborés pour l’amélioration de la qualité de prestation de l’institution.
Ce sont sur ces textes notamment, les statuts et règlements intérieurs sur lesquels l’assemblée extraordinaire va se pencher pour leur adoption effective.

Abondant la question du renouvellement des organes de l’institution, M. KOUDALO Yao, a relevé qu’au cours d’une assemblée générale extraordinaire qui a lieu le 19 mai 2012, ils ont procédé à des élections et les postes vacants constatés au niveau du conseil d’administration, de conseil de surveillance et au comité de crédit ont pu être remplacé. «De mai jusqu’à la fin de la fin de l’année nous ne trouvons pas nécessaire de faire des élections étant donné que certains membres au niveau des organes, jusqu’à l’année prochaine, arriveront à terme de leur mandant où les élections se feront au cours de l’assemblée générale prochaine» a-t-il révélé.
Parlant du bilan général des activités du mandat actuel, l’assemblée générale et surtout le conseil de surveillance qui ont habileté à faire les appréciations ont en effet accepté les rapports qui ont été présentés par acclamation.

Max DALLY

cecap_photo.jpg Vue partielle des membres présents lors de l’AG

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement