pub
International

Ghana : Retour sur la vie de John Atta Mills

Advertisement

John Evans Atta Mills Fiifi, âgé de 68 ans à la date de sa mort est né un 21 juillet 1944 à Tarkwa, une localité dans la région de l’ouest au Ghana. Issu de la communauté Fanti, Atta Mills a débuté ses études à l’école de base d’Achimota (Accra), un parcours couronné par l’obtention du baccalauréat en 1963, un précieux sésame qui lui ouvrit les portes de l’Université de Legon du Ghana, destination, la faculté de droit.

Parti de cette université en tant qu’étudiant, il y reviendra comme un professeur de droit avant d’opter avec conviction pour la politique au sein du parti NDC à coté de Jerry Rawlings, son mentor politique. A 27 ans, Prof, comme l’appelle affectueusement ses concitoyens, a eu sa thèse de doctorat dans la fiscalité et le développement économique. Bien avant d’atteindre cette position, Atta Mills a poursuivi en 1968 à la London School of Economics and Political Science ses études de droit sanctionnées par un doctorat en études orientales et africaines à l’Université de Londres.

Conférencier à la Faculté de droit de l’Université de Legon, Atta Mills a enseigné sa matière pendant plus de 20 ans, avant de devenir un professeur agrégé. Sportif, il a manifesté sa passion pour le football dans certains clubs comme le Heart of Oak d’Accra.
Son ascension politique a commencé à se dessiner lorsqu’il fut choisi par le Président Rawlings à devenir le Vice-président du Ghana pour le mandat 1996 à 2000 en remplacement de Koe Nkensen Arkaah, un autre Vice-président qui a servi sous le premier mandat constitutionnel de Rawlings de 1992 en 1996.

Aux la fin des deux mandats constitutionnels de Rawlings et lorsque le NDC devait choisir son candidat pour la présidentielle de 2000, le choix fut porté sur Atta Mills. Malheureusement, il perdra cette élection face à John Kufuor. Fort de ses potentialités, Atta Mills est à nouveau désigné candidat du NDC à la présidentielle de 2004 qui lui échappa encore toujours face à John Kufuor. Très combatif, le parti lui renouvela sa confiance pour les élections de 2008 qu’il gagna après de multiples péripéties, c’est à dire après un troisième tour de l’élection face au candidat Nana Akufo Addo.
En poste depuis janvier 2009, Atta Mills a été élu avec brio en juillet 2011 à Sunyani comme le candidat du NDC à la présidentiel de décembre 2012 avec prés de 97 % des voix à l’élection primaire du parti face à Konadu Rawlings, l’épouse de l’ex président Rawlings, qui est devenue son l’adversaire politique au sein du NDC. Aprèss un exam de routine en juin 2012 à New York aux Etats Unis, Atta Mills est revenu au Ghana plutôt confiant que jamais. Annoncé pour malade, les rumeurs ont donné plusieurs fois pour mort le Président Atta Mills. Hospitalisé d’urgence le 24 juillet 2012 à l’Hôpital Militaire 37 d’accra, Atta Mills ne se relèvera plus jamais du mal qui le gangrenait. La Présidence ghanéenne annoncera son décès en fin de journée.

Pour assurer la vacance du pouvoir à moins de cinq mois de la présidentielle, John Mahama a prêté serment au soir de la disparition d’Atta Mills comme le Président intérimaire du Ghana, devant des députés réunis en une séance extraordinaire.

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement