pub
Economie

TOGO : Le collectif Sauvons le Togo revient à la charge

Advertisement

Qui a été l’instigateur des actes de violence et des répressions des manifestations des 12 et 13 Juin dernier? Le collectif «Sauvons le Togo» trouve et dévoile. La Coalition dit avoir reçu des informations, de source digne de foi, des témoignages et des preuves que, les troubles survenus lors des manifestations des 12, 13, et 14 Juin 2012 ont été prémédités et organisés par un groupe de délinquants sur l’instigation d’autorités proches du pouvoir en place. L’information a été portée à l’endroit des médias lors d’une conférence de presse organisée hier par le Collectif à Lomé.

Une série de manifestation de protestation est annoncée par le Collectif «Sauvons le Togo» dans le cadre de ses actions de revendication entamée le 12 juin dernier.

Il a annoncé des démarches effectuées pour situer les responsabilités suite aux repressions violentes qui ont émaillé les manifestations du 13 et 14 juin dernier.

Selon le Collectif, le nommé Ekoué Sagba habitant dans la rue Clémentines a Hanoukopé est le Chef des Opérations d’un groupe d’une vingtaine de jeunes. C’est par lui que des éléments de la Gendarmerie nationale ont remis des armes, grenades lacrymogènes et des fonds pour recruter des gens en vue de semer des troubles.

Suite a tout cela, le Collectif dénonce l’existence d’un service parallèle de sécurité et de maintien d’ordre qui a pour mission de réprimer sans discernement les manifestants, au mépris des règles de maintien d’ordre et dont le commandement échappe même au ministre de la sécurité.

Le Collectif Sauvons le Togo ajoute aussi que des informations précises font état de ce que ces pratiques rétrogrades sont l’œuvre d’un certain nombre d’officiers et hauts gradés des Forces Armées Togolaises.

La Coalition des partis politiques et de quelques associations de la société civile condamne vivement ces actes de violence et invite les populations Togolaises, sur toute l’étendue du territoire national a participer massivement aux meetings d’explication qu’il organise le dimanche 1er Juillet a partir de 14h30 au stade Terrainvito de beniglato et les 6, 7 et 8 Juillet 2012 dans certaines préfectures dont du Golfe, des Lacs, de Vo, du Bas Mono, de Haho, de Yoto, de Zio, d’Agou.

Des marches suivies de sit-in seront aussi organisés les 10,11,12, 13 et 14 juillet a Lomé, Aneho, Kpalime, Atakpame, Sokode, Kara et Dapaong.

Firmin Teko Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement