pub
Société

Sérénité dans les rues de Lomé, les togolais vaquent à leurs occupations

Advertisement

Les principaux quartiers de Lomé, théâtres des affrontements entre manifestants et force de l’ordre ont retrouvé depuis jeudi 14juin leur ambiance d’avant. Les rues sont dégagées, les services et boutiques ont ouvert leurs portes et la vie continue son chemin. Le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par le collectif « Sauvons le Togo » semble ne pas être entendu par la population de la capitale qui a déjà perdu deux jours d’activités à cause des manifestations du collectif « Sauvons le Togo ».

« Depuis hier la police nous a dit de rouvrir nos boutiques que rien ne vas nous arriver. C’est ce que j’ai fait et pour le moment tout se passe bien » nous a confié Hassan un commerçant nigérian très visiblement content de la reprise des activités à Dékon quartier où se trouve ses installations.

« La place Dékon » retrouve peu à peu l’animation bien que ce ne soit pas encore l’ambiance de grands jours. Les véhicules circulèrent librement, les services sont privés comme publics sont ouverts sauf bien sur quelque uns qui redoutent encore les violences précédentes.
« Je viens de payer un nouveau téléphone portable à Dékon. Je ne croyais pas que stabilité allait s’installer de sitôt » s’étonne Blaise un jeune étudiant qui avait assisté aux affrontements des 12 et 13juin.


Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’information à votre portée !

Advertisement