pub
Sport

Qualification pour la CAN 2013/ Les Eperviers ont leur destin dans leurs pieds

Advertisement

Après l’improbable victoire obtenue à domicile par les Eperviers du Togo contre le Kenya, le 17 juin dernier sur la marque d’un but à zéro, les regards sont désormais tournés vers la prochaine confrontation de l’équipe togolaise en vue de sa qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations 2013.

Le chemin de l’Afrique du Sud n’est pas totalement balisé pour la sélection nationale togolaise. Sa victoire du 17 juin dernier lui offrait en effet sa place pour le 3ème et dernier tour qualificatif de ladite CAN. Comme de nombreuses équipes qui comme elle, ont obtenu leur billet à l’issue du tour préliminaire, les Eperviers devront croiser le fer avec une équipe ayant participer à la dernière coupe continentale.

Ce chapeau comme il faut s’y attendre, est très relevé et comprend les meilleures équipes du moment. On a donc, la Zambie, détentrice du trophée, le Ghana, la mieux classée des équipes africaines au plan mondial, la Côte d’Ivoire, finaliste malheureuse lors de la dernière Can, l’Egypte (ou le Maroc si la Centrafrique passe), des équipes maghrébines qui ont toujours fait des misères au Togo, le Mali, la Tunisie, le Cameroun, l’Angola, le Nigeria, le Gabon qui a montré de très bonnes dispositions lors de sa Can, le Soudan, l’Algérie, la Guinée Equatoriale, la Guinée et le Burkina Faso.

Autant de formations qui font désormais offices de favoris face au Togo. Ce Togo, qui ces dernières années n’a cessé de dégringoler dans tous les classements officiels devra donc croiser les doigts lors du tirage au sort qui aura lieu le 05 juillet prochain, pour tomber sur un adversaire à sa portée. Heureusement depuis quelques matchs, l’équipe du Togo fait plaisir à voir sur une pelouse. Elle offre un fond de jeu plus qu’acceptable mais manque cruellement d’atout offensif. Hors pour se qualifier, il ne faut pas seulement bien jouer, il faut aussi planter des buts. En effet dans les dispositions tactiques du sélectionneur français Didier Six, les joueurs à vocation offensif, sont plus relégués dans des tâches de récupération et de construction. Les trois derniers matchs du Togo respectivement contre la Libye, la RD Congo et le Kenya l’ont prouvé à suffisance.

Les Eperviers manquent cruellement de buteur. L’absence de son attaquant vedette Shéyi Emmanuel Adébayor, n’est pas étrangère à cet état de chose, mais en attendant que la fibre patriotique lui revienne, Didier Six devra dans les plus brefs délais résoudre cette équation en opérant d’autres dispositions tactiques à son équipe. Le public sportif togolais, ne supportera pas que son équipe soit absente d’une troisième CAN d’affilée.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement