pub
Politique

Manifestations du « Collectif Sauvons le Togo », 55 personnes dont 3 responsables détenus en garde à vue

Advertisement

Le 1er substitut du procureur de la république, vient d’annoncer dans un communiqué lu à la télévision nationale la détention en garde à vue de 3 responsables du «Collectif Sauvons le Togo» qui a drainé les 12 et 13 juin 2012 une grande foule dans les rue de la capitale togolaise avec des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre et de sécurité. « Des violences volontaires, destructions et dégradations perpétrées contre des biens publics et privés et contre les personnes » seraient selon le communiqué les griefs retenus contre ces détenus.

Contacté, le président du parti OBUTS M. Agbeyomé dont le parti est membre du collectif, nous a révélé l’identité des personnes interpellées. Il s’agit de : Me Zeus Ajavon, Président du CACIT et coordinateur du CST, Me Raphaël Kpandé-Adzaré, Président de la LTDH et Rapporteur Général du CST et Me Gil-Benôit Afangbédji, Trésorier Adjoint du CST

Francis Pedro Amouzou et Ferdinand Ayité de SOS Journaliste en Danger ainsi que Edem Atantsi, secrétaire national aux affaires politiques ont été aussi interpellés puis relaxés.

Des actions sont menées pour la libération de ces détenus : «nous avons saisi les chancelleries et les organisations de défense des droits de l’homme au plan international de même que le quai d’orsay pour qu’ils fassent pression dans ce sens» nous a confié M. Agbéyomé.

Roger Adzafo

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement