pub
Politique

La jeunesse UFC Lomé-Commune et Golfe contre le saccage du siège de son parti

Advertisement

Du saccage au siège de l’Union des Forces du Changement, c’est ce que constate la Jeunesse UFC Lome-Commune et Golfe. « Un premier groupe de manifestants arrivé a été rejoint quelques instants par une vague plus importante. Ils ont saccagé le groupe électrogène et sa toiture, la moto de notre 6eme vice-président, ils ont détruit l’enseigne, les lampes d’éclairage, le haut-parleur mural et défoncé le portail. Une fois dans l’enceinte, ils ont cassé des lames nacos, une table sur la terrasse, défoncé la porte principale donnant accès a la grande salle de réunion et emporté une vingtaine de chaises. »

La Jeunesse UFC Lomé-Commune et Golfe a précisé que le mardi 12 Juin dans la matinée, le personnel administratif et les militants de l’Union des Forces de Changement ont essuyé au portail, des injures et des menaces. Des propos diffamatoires ont été lancés à l’endroit du Président National du parti de la part des manifestants du Collectif.

La Jeunesse UFC s’étonne selon ses propres termes, que des défenseurs des droits de l’homme violent le droit d’honnêtes citoyens de vaquer librement a leurs occupations en empêchant les enfants d’aller a l’école, renvoyant les bonnes femmes d’aller a l’école et dépossédant les citoyens de leurs biens(portables, moto, sac, argent).

Ainsi, les jeunes militants et sympathisants UFC Lomé-Commune et Golfe invitent les faiseurs d’opinion dont les défenseurs des droits de l’homme à mettre tout en œuvre pour promouvoir la pratique de la non violence dans le quotidien des Togolais, et a emprunter les voies du dialogue, de la concertation pour une résolution définitive de la crise au Togo.


Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement