pub
Politique

Conférence des Evêques du Togo : « Les églises sont des lieux sacrés »

Advertisement

L’intervention des forces de l’ordre et de sécurité dans l’enceinte de la paroisse St Augustin d’Amoutivé le 13 juin 2012, préoccupe les évêques du Togo réunis en leur 2ème session ordinaire de l’année 2012. La conférence des évêques du Togo dans un communiqué rappelle le caractère sacré des églises et invite le gouvernement à identifier les auteurs des actes déplorés afin de situer les responsabilités. Voici un extrait du communiqué

“… Par conséquent, les Evêques du Togo demandent avec insistance que les instigateurs de cette violation soit rappelés à l’ordre et instruits avec exigence afin qu’ils prennent conscience de la gravité des actes qu’ils ont posés dans la maison de prière, maison de Dieu.
Que les responsabilités soient établies et les victimes reconnues et rétablies dans leurs droits et leur dignité. Ils demandent enfin au gouvernement, premier responsable de la sécurité publique de nos citoyens, de prendre des mesures idoines et concertées afin de protéger la vie des citoyens et leur intégrité physique.

Certaines déclarations qui ne répondent pas à la réalité prétendent que les gaz lacrymogènes ont été lancés sur le boulevard et que le vent a orienté les fumées vers l’intérieur de l’église. La Conférence des Evêques du Togo fait remarquer aux porteurs de ces fausses allégations que des vitraux de l’église Saint Augustin ont été brisés non pas par les fumées ni par le vent mais par des tirs des mains sacrilèges qui ont profané la Maison du Seigneur.
Vu la gravité des faits ici rappelés et condamnés, l’Evêque du lieu prendra les dispositions qui s’imposent, conformément aux lois propres à l’Eglise.”

Advertisement