pub
Société

Citoyenneté ; vente de faux médicaments, une activité criminelle

Advertisement

La vente des produits pharmaceutiques contrefaits ou non certifiés est devenue monnaie courante dans les villes et campagnes du Togo. Les auteurs de cette pratique pour la plupart sont des hommes d’affaire et ignorent tout de la santé. Réaliser un maximum de bénéfice telle est la motivation de ces derniers. La vente de faux médicaments constituent un réel danger pour la santé publique.

Chaque année des milliers de personnes prennent ses produits au bord de la route à des prix sortant de l’entendement. Ces médicaments sont de véritables poisons et il convient d’inviter les auteurs de ce commerce criminel à faire appel à leur conscience. Oui aux activités économiques mais non à la marchandisation de la vie humaine.

Les produits vendus aux bords des rues ne faisant objet d’aucun contrôle sont pour la plupart conservés pas les revendeurs dans les conditions inappropriées.
Si certains de ses produits manquent quasiment de vertu thérapeutiques, d’autres par contre font objet de surdosage mettant en danger la vie des consommateurs. C’est le cas par exemple des produits aphrodisiaques qui en moins d’une minute excitent le consommateur et le met en érection pendant des heures et des heures. Les faux médicaments selon des médecins créent des insuffisances rénales et la mort.

Le gouvernement togolais avait par le passé entamé une guerre aux cliniques sauvages, il est tant qu’il en face pareil pour ces vendeurs d’illusion qui se font passer pour des médecins ou des pharmaciens mettant en danger la santé des honnêtes citoyens.
Invitons enfin la population à adopter de bonnes attitudes en se faisant procurer les médicaments dans les pharmacies accréditées. La santé n’a pas de prix.

Roger ADZAFO


Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement