pub
Société

Citoyenneté : Riverains, libérez le passage !

Advertisement

On assiste cette semaine dans les quartiers de la capitale togolaise à des scènes désolantes et inciviques. Les dernières pluies qui se sont abattues sur Lomé ont créé des flaques d’eau un peu partout rendant difficile la circulation tant pour les piétons que pour les automobilistes. Comme si cela ne suffisait pas les riverains installent des barricades pour empêcher d’emprunter leur devanture ce geste incivique crée des accidents et est a découragé.

Que ce soit sur les grands axes ou sur les sentiers le phénomène est d’actualité. Les riverains pour éviter aux passagers de les troubler dans leur tranquillité posent des troncs d’arbre et des blocs de pierre à leur devanture. « Les conducteurs de taxi moto se dirigent droit sur nous comme s’ils vont nous renverser notre étalage » nous explique une revendeuse qui tente en vain de justifier son acte.

D’autres par contre évoquent la dégradation de la peinture leur mur pour expliquer la nécessité de ces barricades. Ce pendant il faut remarquer que ce comportement des riverains met en danger les automobilistes qui s’exposent à des risques d’accident. « Je passais toujours la par là. Je ne savais pas que la voix était bloquée par les riverains. J’ai roulé sur une grosse pierre et ma femme et moi nous nous sommes retrouvés dans la boue» s’indigne un automobiliste qui tente en vain de retenir sa colère. Les exemples sont légion. Certains évoquent la crevaison des pneus, d’autres encore sont obligés d’exécuter des manœuvres compliquées pour passer entre ces barricades.

Chers riverains, empêcher les automobilistes de circuler sur les voix publiques constitue un acte incivique que nous devons proscrire et réduire ainsi le nombre sans cesse croissant des accidents sur nos routes.

Roger ADZAFO


Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement