Santé

14 juin 2012, journée mondiale de don de sang, «Chaque donneur de sang est un héros»

Advertisement

Citoyens Togolais, donne ton sang pour sauvez des vies en danger. Chaque instant, chaque minute, des hommes meurent faute de sang dans leurs organismes sur la terre de nos aïeux. Ces décès que l’on compte chaque jour est dû au manque de volonté des citoyens bien portant qui négligent le don de sang. Ainsi il est de notre devoir à togoportail, de rappeler à chaque togolais chaque goute de sang que l’on donne, peu qu’il soit, redonne souffle de vie à d’autres compatriotes. D’après nos sondages auprès d’un panel de la population, il ressort que beaucoup de citoyens ignorent ce geste qu’est le don de sang, faute d’information et parfois bourrés de préjugé des hommes non avertis.

Cette année, la Journée a pour slogan «Chaque donneur de sang est un héros» pour mettre l’accent sur l’idée que chacun d’entre nous peut devenir un héros en donnant son sang. Ce slogan vise aussi à rendre hommage aux héros silencieux et anonymes qui sauvent chaque jour des vies humaines par leurs dons de sang et encourager fortement d’avantage de gens à travers le monde à donner volontairement et régulièrement leur sang. Pour ainsi vous imprégner dans le bain de cette célébration, Voici donc quelques réponses à vos questions que nous avons recueillies auprès de la direction du Centre Nationale de Transfusion Sanguine (CNTS) pour vous faire comprendre le don de sang.

Pourquoi certaines personnes ont-elles besoin de transfusion sanguine?

La transfusion sanguine est un traitement médical qui consiste à donner du sang à un malade qui a perdu du sang pour différentes raisons,

– soit parce qu’il est victime d’un accident,

– soit parce qu’il a perdu du sang par suite d’un accouchement,

– soit parce qu’il doit subir une opération chirurgicale qui saigne beaucoup,

– soit parce qu’il souffre d’anémie ou de maladies infectieuses.

A quoi va servir le sang donné?

Le Sang donné va être utilisé pour remplacer les pertes de sang majeures ou le manque important d’un composant du sang chez un malade ou un blessé pour sauver sa vie.


Existe-il des produits artificiels pouvant être administrés à la place du sang?

Le Sang est un liquide complexe contenant des cellules vivantes si bien que les tentatives de production de sang artificiel n’ont pas abouties à ce jour.


Qui devrait donner le sang?

N’oublier pas que le sang est donné pour sauver des vies. Seules les personnes en bonne santé n’ayant pas été exposées à un risque d’infection par le VIH, autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) ou à une maladie transmissible par sang doivent donner le sang. Si elles le font régulièrement notre pays disposera d’un approvisionnement suffisant en sang, ce qui contribuera dans une large mesure à sauver des vies.
Pour donner du sang, il faut:

– Avoir 18 à 60 ans

– Être en bonne santé

– Peser au moins 50 kg

– Ne pas s’exposer à des situations à risque

– Ne pas s’être fait tatouer ou percer le corps au cours des 12 derniers mois
– On ne doit pas donner le sang si:

• On a pris ou on prend de la drogue par injection

• On est séropositif (ve)

• On a des rapports homme-homme

• On est enceinte

• On allaite

• On est atteint d’une maladie sexuellement transmissible

• On a eu récemment des rapports sexuels à risque.

Dans le souci de préserver la santé du donneur et celle du receveur, tout volontaire donneur de sang est soumis à un interrogatoire médical suivi d’un examen physique réalisé par un médecin. La sécurité du donneur ainsi que celle du malade dépend de la sincérité des réponses données par le donneur lors de l’entretien avec le médecin. C’est ce médecin qui décide si oui ou non le donneur est réellement apte.

Qu’est-ce qui va se passer si je donne mon sang? Vais-je avoir mal?

L’organisme s’adapte à la soustraction de sang, en compensant les pertes. Le volume de sang prélevé est rapidement remplacé. Au moment ou vous quittez le service de transfusion, votre organisme a déjà commencé à remplacer le sang que vous avez donné. En quelques heures seulement votre volume de sang revient au volume initial et, dans l’intervalle, vous ne ressentirez aucun gène et vous pouvez vaquer à vos occupations habituelles sauf certaines (les activités qui demandent beaucoup d’efforts, et de vigilance). Physiologiquement, l’organisme a un surcroît de globules rouges, ce qui explique que le don de sang soit parfaitement supporté. Rarement chez certaines personnes, on peut observer un malaise passager (vertige, faiblesse) sans conséquence pour la santé.

Ma santé risque telle d’en pâtir? Perdrais-je mes forces?

Un adulte moyen a environ 5 litres de sang. A chaque séance on ne prélève qu’entre 350 et 450 ml soit le treizième du volume sanguin et chaque donneur peut, sans courir aucun danger, faire un tel don 4 fois par an (homme), 3 fois par an (femme).
Votre corps élimine et remplace votre sang en permanence, que vous le donniez ou non, de sorte que le prélèvement est rapidement compensé.

Peut-on attraper le sida ou d’autres maladies en donnant son sang?

Le donneur de sang ne peut pas attraper le sida ni aucune autres maladies au cours du prélèvement. Tout le matériel utilisé à cet effet est stérile et ne sert qu’une fois.

Quels tests fait-on sur le sang ? Pourquoi sont-ils nécessaires?

Des analyses sont réalisées systématiquement lors de chaque don de sang. Elles ont pour but de contribuer à la prévention en matière de santé pour les donneurs de sang et de s’assurer que le sang donné peut être transfusé sans danger aux malades. Ces analyses comportent:
la détermination du groupe sanguin et du facteur rhésus;

le dépistage du virus du sida;

le dépistage du virus de l’hépatite B;

le dépistage du virus de l’hépatite C;

Le dépistage du microbe responsable de la syphilis.
Le donneur doit venir chercher les résultats au Centre National de Transfusion Sanguine. Si le résultat d’un test de dépistage est positif, le centre lui donne des explications complémentaires et l’oriente vers les centres de prise en charge. La positivité d’un test entraîne la destruction de la poche de sang et l’exclusion du donneur du don de sang. Un échantillon du sérum de tout don est conservé pendant 5 ans pour une éventuelle analyse ultérieure.

Pourquoi le don de sang est gratuit?

Le sang est un liquide de l’organisme humain. Il n’a pas de prix. On ne le trouve pas dans les pharmacies ni dans les marchés. Il ne peut faire que l’objet de don. Dieu n’a rien donné à l’homme de plus important que le don de la vie et lorsque vous donnez votre sang, vous aidez à sauver une vie.

Pourquoi les patients doivent-il payer pour recevoir du sang sachant que le don est gratuit?

Bien que les dons de sang soient bénévoles et gratuits, les poches de sang sont cédées à 6 000 F CFA (unité adulte), 3500 FCFA (unité pédiatrique) et 2000 F CFA (Plasma Frais Congelé). Ce sont des contributions fixées par l’Etat. Ces contributions couvrent en partie les frais encourus pour le renouvellement des poches de sang, l’achat des réactifs nécessaires à l’analyse du sang et les autres dépenses occasionnées par la collecte et la sécurisation du sang. En effet, une poche de sang prélevée, revient à environ 30 000 F CFA après les analyses, quelle soit bonne ou invalide (à détruire). Les malades donnent moins de 30 000 F grâce aux subventions de l’Etat et à l’aide des partenaires au développement.
Donc en réalité le sang n’est pas vendu. L’argent que les malades paient avant d’avoir les poches n’est qu’une contribution au coût de production.

Que peut bénéficier un donneur de sang ?

Il faut retenir que le don de sang est volontaire et non rémunéré.
Néanmoins, au Centre National de Transfusion Sanguine, le donneur de sang bénéficie

– D’une collation légère, constituée d’une boisson sucrée, de pain, de lait, de mayonnaise et de sardine, servie après le don;

– Du remboursement à un taux forfaitaire du coût direct de déplacement lorsqu’il s’est rendu au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) pour le don.

– D’une carte de donneur de sang délivrée après deux dons;

– Des résultats des examens de laboratoire pratiqués sur le sang donné.

– De sang et de plasma gratuitement lorsqu’il est dans le besoin et d’une réduction de 50% pour ses proches (père, mère, conjoint (e), enfants) au CNTS — Lomé à condition d’être un donneur régulier et fidèles (avoir fait au moins 6 dons dont le dernier remonte à moins de 6 mois).

Où donner son sang?

Vous pouvez faire le don de sang à Lomé :
– Au CNTS de Lomé sise à Adéwui à coté de l’hôtel OKabou non loin de l’EAMAU. Il est ouvert tous les jours de lundi à vendredi de 7 heures à 18 heures en journée continue et les samedis de 8 heures à 13 heures;

– Au poste de collecte et de distribution (PCD) du CHU-Sylvanus Olympio sise dans l’enceinte du CHU-.Sylvanus Oiympio derrière l’hémodialyse. Il est ouvert de Lundi à vendredi de 8 heures à 14 heures.

– Lors du passage de l’équipe mobile du CNTS dans votre Service, Entreprise, Eglise, Ecole ou Université

A l’intérieur du pays

– Au CRTS de Sokodé à coté du CHR de SKODE

– Dans les Postes de collecte et de distribution de Kpalimé,

d’Atakpamé, d’Afagnan, de Kara et de Dapaong (dans les jours à venir).

– Lors du passage de l’équipe mobile des CTS dans votre Service, Entreprise, Eglise, Ecole ou Université.

Propos recueillis par Emmanuel Vitus AGBENONWOSSI

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement