pub
Développement

TOGO : Les mauvais comportements des patrons artisans dénoncés à Lomé

Advertisement

Quels sont les droits et les devoirs des apprentis au Togo ? L’ONG Solidarité Action pour le Développement durable (SADD) entretient les patrons artisans et apprentis sur le sujet depuis ce mercredi dans la Capitale Togolaise.

Pour les Responsables de l’ONG, nul n’ignore qu’au Togo, les conditions de travail et de vie des apprentis relèvent des pires formes de travail, et l’exploitation quasi systématique de ces derniers s’apparentent à une forme d’esclavage. «La réalité socio-éducative et économique de notre pays fait que chaque année, de milliers de jeunes abandonnent très tôt l’école pour s’adonner à l’apprentissage des métiers, ainsi le choix des métiers par les jeunes eux-mêmes posent également des problèmes auxquels s’ajoutent les difficiles conditions d’apprentissage dont les causes et les conséquences sont incalculables.» renchérissent-ils.

Ainsi, SADD dans le cadre de son programme triennal 2011-2013 organise pour cette année, la deuxième phase d’une série de séminaire ateliers de formations des apprentis artisans, prévue dans la région Maritime sur leurs droits et devoirs dans la législation togolaise dont la première phase s’est déroulée en 2011 à Lomé et à Aného. Elle a regroupé par secteur géographique les apprentis des différentes préfectures.

Le programme de SADD voudrait contribuer à relever les défis de la problématique de l’apprentissage au Togo et a pour objectifs de créer à court et à moyens termes les conditions d’un apprentissage moderne et à visage humain et de garantir la jouissance des droits sociaux reconnus aux apprentis dans la législation togolaise et de façon spécifique, faire des apprentis formés des futurs maîtres artisans modèles de l’apprentissage à visage humain.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement