pub
Economie

Signature de protocole d’accord au siège de la Banque Ouest Africaine de Développement à Lomé au Togo.

Advertisement

Pour promouvoir la filière de la noix de cajou en Afrique du l’ouest, l’Agence Américaine pour le développement (USAID), l’Alliance Africaine de Cajou (ACA) et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ont procédé le vendredi 11 mai 2012 à Lomé à une signature de protocole d’accord de prêt de plus de six milliards de FCFA. Cette somme servira à financer les transformateurs et exploitants de la noix de cajou à travers l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et l’African Cashew Alliance (ACA).

Elle est également destinée à l’assistance technique notamment en matière de sélection, d’installation et de garantie de performance des équipements, d’appui et de formation à la gestion des usines de transformation de cette noix en Afrique de l’ouest.
L’accès au financement des industries africaines étant difficile, l’USAID pour lever cet obstacle a développé des partenariats avec les principales institutions régionales.

A travers la signature de ce protocole d’accord, chacune des parties s’engage ainsi à œuvrer pour la promotion de la filière de la noix de Cajou dans la zone UEMOA.

La vision de l’Alliance Africaine de Cajou (ACA) est d’augmenter la transformation de cajou en Afrique, d’améliorer la compétitivité et la durabilité de l’industrie africaine de cajou et enfin de faciliter la coopération entre les secteurs public et privé.

L’Agence Américaine pour le Développement (USAID), entend elle faire connaître l’importance de la filière de la noix de cajou et amener les acteurs à investir dans le domaine pour lutter contre la pauvreté en Afrique.

Pour le président de la Banque Ouest Africaine de Développement Christian Adovélande, ce premier pas dans la coopération avec les Etats Unies s’inscrit dans la mission de son institution de contribuer au développement économique en Afrique de l’ouest en finançant des projets dans les Etats membres de l’Union.

Les documents ont été paraphés et échangé pour la BOAD par son président Christian Adovelande, pour l’USAID par sa directrice adjointe du bureau ouest africain Mme Lisa Franchett et pour le compte de l’ACA par M. Christian Dahm directeur général de cette alliance.

Rappelons que les interventions de la BOAD dans le secteur du développement rural dans l’UEMOA au 29 février 2012 s’élèvent à 322.325,56 milliards de FCFA , soit 16,27% de ses engagements cumulés tous secteurs confondus.

Au terme de cet accord, la BOAD appuie la filière de la noix de cajou en Afrique de l’ouest avec plus de six milliards de FCFA.

John Takou pour Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement