pub
Culture

Le film «WALKING IN BLOOD» a été officiellement lancé ce lundi 30 avril 2012 à Lomé

Advertisement

Le septième art togolais vient d’avoir à son actif un nouveau film intitulé «WALKING IN BLOOD» qui signifie littéralement «souillure de sang».

Deux ans après sa réalisation, c’est le cadre de l’hôtel Avenida qui a connu sa sortie officielle, ce lundi 30 avril 2012. Ce film tourné par AGNI-DASS FILMS, est un film écrit et réalisé par le réalisateur Togolais Kossi Agnide-Eklou qui est l’un des grands réalisateurs du cinéma togolais connu par son célèbre série «Elom» qui est actuellement en cours de diffusion sur la RTDS tout les mercredis à 18h.

Le film «WALKING IN BLOOD» est entièrement réalisé en Anglais avec un sous titrage un Français. Ceci pour faire la différence des films des pays francophones les plus souvent joués en Français.

Selon le réalisateur, « le film a été joué en anglais pour apporter un plus dans l’apprentissage de la langue anglaise dans le système éducatif togolais car l’anglais constitue aujourd’hui l’une des langues les plus parlée au monde et il serait dommage que la jeunesse togolaise ne puisse pas apprendre cette langue et l’exploiter…». Il a en outre ajouté que « ce film permettra au cinéma togolais de conquérir les marchés étrangers anglophones souvent fermé pour les films français.»

Notons que ce film joué en deux volumes, aborde plusieurs thèmes dont l’ambition, l’abus du pouvoir, la détermination, l’insécurité, la prolifération des armes légères et des petits calibres, la nostalgie et des problèmes sociaux que l’on vit au quotidien.

RESUME DU FILM

Devenir à tout prix la première femme Première ministre de son pays, telle est l’ambition de Lizzy surnommée Chief. L’ultime sacrifice prodigué par son féticheur est de verser le sang d’une fillette de 12 ans. Dans un bus de transport commun, Ses gangs kidnappent une petite fille qui serait l’unique enfant de ses parents. De jeunes policiers en vacances, ayant assisté à la scène décident de retrouver la petite. Tout ne se passe pas comme le pensait Chief, mais elle tient à ce poste ministériel, et marcher sur des cadavres ne serait qu’un moyen d‘atteindre son but…

Emmanuel Vitus Agbenonwossi

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement