pub
Politique

«Le Collectif Sauvons le Togo» dans les rues de Lomé ce jeudi matin

Advertisement

«Le Collectif Sauvons le Togo» appelle la population de Lomé et de ses environs à prendre massivement et activement part à une marche ce jeudi matin dans les rues de Lomé. Ceci pour dénoncer « toutes les multiples interpellations et revendications relatives à l’assainissement du climat socio-politique fortement pollué par des violations récurrentes des droits de l’homme notamment la falsification du Rapport de la CNDH sur la torture, le refus de démettre les tortionnaires de leurs de leurs fonctions et d’engager contre eux des poursuites pénales, consacrant ainsi le règne de l’impunité au sommet de l’Etat ».

La conséquence directe de cette impunité, souligne le Collectif, est que certains d’entre eux comme le Général Atcha Titikpina, Chef d’Etat-Major de l’armée togolaise participe sans être inquiété aux différentes manifestations sur les plan national et sous-régional.

D’autres encore, poursuit la Coalition, en l’occurrence le Commandant Ouadja, Chef du Groupement de la Gendarmerie de Kara s’illustre en chef d’orchestre des répressions systématiques et barbares des manifestations somme toute légitimes des étudiants de l’Université de Kara.

La Coalition des partis politiques et de la Société civile «attire instamment l’attention du pouvoir de Faure Gnassingbé et de son Gouvernement sur les dispositions pertinentes »du Paragraphe 3 du préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme qui considèrent qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement