pub
Economie

La Bourse Régionale de Valeurs Mobilières annonce de bonnes prévisions pour 2012

Advertisement

La Bourse Régionale de Valeurs Mobilières BRVM a présenté son bilan
annuel et les perspectives de l’année nouvelle, ce vendredi 11 mai 2012 au siège de l’Antenne Nationale de Bourse du Togo.

La Bourse Régionale de Valeur Mobilière juge l’année 2011 perturbée surtout avec le problème de la Cote d’Ivoire. A la fin 2011, les indices affichent des niveaux moins élevés qu’en fin 2010, à 138,88 points pour le BRVM composite et 158,49 pour le BRVM 10, soit des régressions de 12,70% et de 13,37%. L’annonce a été rendue publique le vendredi dernier par l’Antenne Nationale de Bourse du Togo(l’ANB).

Selon la BRVM, le montant des transactions s’inscrit également dans la même tendance baissière passant de 112à 81 milliards de FCFA, représentant -27,67% par rapport à l’année précédente. Elle note également que la capitalisation boursière globale(actions et obligations) s’es stabilisée à 3 926 milliards en 2011 contre 4 042 milliards à fin 2010. Et 557 milliards ont été levés au cours de l’année 2011.

«Cette situation globalement morose s’explique largement par la répercussion sur le marché, des conséquences n néfastes de la crise post-électorale en Cote d’Ivoire. En effet, la réquisition des structures du marché a entrainé une désorganisation du fonctionnement du marché régional dans son ensemble, occasionnant ainsi son arrêt momentané et sa délocalisation en dehors de la Cote d’Ivoire» expliquent les Responsables de l’ANB dont la Directrice Nathalie Bitho.

Par contre pour l’année 2012, soulignent la BRVM, les prévisions sont bien orientées et devraient se situer en forte hausse par rapport à 2011. La BRVM et le Dépositaire Central/Banque de Règlement(DC/BR) projettent l’ouverture d’un Nouveau Marché destiné aux PME au cours de l’année 2012, ainsi que le renforcement des moyens techniques et humains : la mise en production des nouveaux de cotation(BRVM) et de règlement/livraison(DC/BR).

«Le DC/BR, par la reprise de la conservation des titres des états de l’UEMOA émis par la BCEAO devra connaître un accroissement notable de ses activités», ajoutent les Responsables.

Elle a fait remarquer qu’un climat sociopolitique serein dans les pays
de l’union est nécessaire pour l’atteinte des objectifs du marché.

Germain Kokoura

Togoportail, toute l’information à votre portée