Coopération

Ghana : Le Togo suscite une redynamisation des relations sous régionales

Advertisement

Mark Woyongo, le ministre de la région de l’Est du Ghana, appelle à la redynamisation des relations cordiales entre le Ghana, le Togo, le Burkina-Faso et d’autres pays pour un développement durable dans la sous région ouest africaine.

Le ministre Woyongo a lancé cet appel le vendredi 27 avril dernier à Dapaong, une ville du Nord Togo, lors de sa participation aux cérémonies des 52 ans ayant marqué la célébration de la fête de l’indépendance du Togo, un pays voisin du Ghana.

En voisin immédiat, le Ghana n’est pas resté indifférent lors de la célébration des 52 ans de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. Pour témoigner le maintien des relations séculaires qui existent entre le Togo et le Ghana, le ministre Woyongo a déclaré au cours des festivités à Dapaong que les deux pays «ont atteint le plus haut niveau de leur coopération il y a bien des années et que si l’un pays expérimente une difficulté, elle est ressentie directement ou indirectement par l’autre et même au delà par les autres pays».
Woyongo a souligné que la prolifération des armes légères est à l’origine des problèmes d’insécurité grave dans la sous-région suite à la récente crise armée en Cote d’Ivoire et en Afrique du Nord.

En vue de maintenir leur relation bilatérale et de promouvoir les rapports de bon voisinage, le ministre a appelé à la coopération maximale et aux efforts de maintien de la paix entre les deux pays, indiquant qu’aucun développement significatif et durable ne peut avoir lieu dans une atmosphère instable.

Le gouverneur de la province du Sud-est du Burkina Faso, Madame Maïmouna Tchombiano, a par la suite dans un message de solidarité appelé le peuple togolais à considérer son indépendance comme une étape importante vers le développement économique.

A la suite de ses deux hôtes ghanéen et burkinabé, le préfet de Tone, Mossyamba Ali Seydou, a rappelé le nom du premier Président du Togo, Sylvanus Olympio, comme celui qui a obtenu l’indépendance du pays le 27 Avril 1960. En vue de renforcer les relations entre leurs trois pays à savoir le Ghana, le Burkina Faso et le Togo, le préfet de Tone a appelé à la poursuite des réunions tripartites entre les communautés voisines pour renforcer les relations qui les unit.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement