pub
Sport

Football : Hécatombe dans les rangs des légendes vivantes

Advertisement

Oh la mort ! Que tu frappes au moment inopportun. Dans un intervalle de cinq jours, deux légendes vivantes du football africain ont trépassé à un moment où le continent noir a plus besoin de leurs expertises et leur aura dans l’évolution de son sport.

Déjà le vendredi dernier, c’est le natif de Kaduna (Nigéria), Rachidi Yékini qui quitte le monde des vivants seulement à l’âge de 48 ans suite à une maladie d’origine inconnue. Cet ancien Supers Eagles au talent exceptionnel qui a fait la gloire de son pays et de tout un continent est décédé subitement, laissant les amoureux du ballon dans le chagrin. Les pleurs n’ont pas cessé quand on apprend ce lundi la mort d’une autre personnalité du football africain.

La triste nouvelle est tombée ce lundi. L’ancien international sénégalais Jules Bocandé est mort à 53 ans suite à une opération chirurgicale. C’est une légende vivante qui vient de disparaître définitivement de ce monde. L’un des connaisseurs du football africain n’a pas tardé à lui rendre un vibrant hommage. « C’est lourd, c’est dur… On avait tous les deux une relation particulière. Il avait demandé au journaliste écrivant sa biographie que je rédige la préface. J’ai des souvenirs extraordinaires de toute l’époque où il a été mon capitaine. Il a été un guerrier exceptionnel lors des CAN 1990 en Algérie et 1992 au Sénégal», regrette Claude Le Roy.
Tous ces deux anciens internationaux africains ont connu une carrière exceptionnelle. Paix à leur âme.

Ametbao

Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’info à votre portée!

Advertisement