pub
Politique

Edem Kodjo aurait-il participé à la création du parti UNIR ?

Advertisement

UNIR le nouveau parti politique du président Faure Gnassingbé continue par susciter des réactions. En effet certaines presses de la capitale ont cité M. Edem Kodjo comme ayant participé aux travaux en vue de la création du parti qui a vu la mort du RPT. L’ancien premier ministre dément ces allégations dans un communiqué non signé, publié au nom de sa fondation Pax Africana. Nous vous proposons le contenu.

Dans la parution N° 634 du 03 mai 2012 de la Lettre du Continent, vous avez
publié dans l’article “Faure tue le père…définitivement !” des informations
inexactes en ce qui concerne la prétendue collaboration de l’ancien Premier
ministre Edem Kodjo à la dissolution du parti politique, le Rassemblement du
peuple togolais (RPT), et la création de l’Union pour la République (UNIR).
Nous portons à votre connaissance cette mise au point à publier dans vos
colonnes, en guise de correctif des informations par vous publiées.
Dans le second paragraphe de cet article, vous écrivez : “C’est l’ancien Premier
ministre Edem Kodjo qui a principalement inspiré la fin du parti historique”.
“Devenu ministre conseiller du chef de l’Etat, celui-ci souhaite réunir au sein de
la nouvelle formation présidentielle toutes les mouvances, tant politiques
qu’associatives, ayant soutenu Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2010.
Edem Kodjo travaille au Palais avec un autre conseiller spécial, Gilbert Bawara.
Tous deux ont planché sur ce projet en concertation avec l’homme fort du
gouvernement, le ministre de l’Administration territoriale Pascal Bodjona, qui
sert par ailleurs de missi dominici entre le président et l’opposition.”

•Il convient de rappeler que dès Novembre 1991, M. KODJO en
sa qualité de membre du Haut Conseil de la République (HCR), le
Parlement de Transition, avait demandé la dissolution du RPT comme de
nombreux membres du Haut Conseil, ce qui a d’ailleurs conduit à la mise
à sac et à l’incendie de sa résidence à Agoè, une banlieue de Lomé.
Pendant les audiences de la Commission Vérité Justice Réconciliation
(CVJR), Monsieur Kodjo a rappelé ces faits et sa position sur ce point
précis de l’histoire politique du Togo. Cela ne veut pas dire que M.
KODJO soit l’auteur et l’inspirateur du parti UNIR.

•Par ailleurs, l’ancien Premier ministre Edem Kodjo n’a pas ses bureaux
au Palais de la Présidence de la République. Il est de notoriété publique
qu’il préside aux destinées de sa propre fondation, PAX AFRICANA qui
oeuvre pour la paix et le développement en Afrique, ce qui l’emmène à
des déplacements incessants sur le Continent. Il n’est pas le maître
d’oeuvre de la création du nouveau parti, il n’a pas collaboré à sa
formation.

•Edem KODJO n’a su la date du Congrès de Blitta qui a prononcé la
dissolution du RPT qu’en lisant les journaux.

•Il n’était pas à la réunion d’Atakpamé où le nouveau parti a été lancé. Il
n’en était pas informé, n’en connaissait pas la date et ignorant jusqu’au
nom du nouveau parti.
Dans l’attente de voir cette mise au point publiée, nous vous prions de
recevoir nos cordiales salutations.
Lomé, le 9 mai 2012

La rédaction

Togoportail, toute l’info à votre portée!

Advertisement