pub
Développement

Assainir le monde affaires au Togo : La Banque Mondiale s’engage à accompagner le gouvernement togolais dans cette approche

Advertisement

L’amélioration du monde des affaires au Togo, est une préoccupation partagée entre le gouvernement togolais et la Banque Mondiale. Les deux entités se mobilisent à ce sujet et dans les faits un Projet dénommé Projet d’Appui au développement du Secteur Privé vient d’être lancé ce jeudi matin à Lomé.

Le projet se subdivise en trois composantes. La première composante est relative à l’appui à l’amélioration du climat des investissements. Son objectif sera de mettre en œuvre des réformes réglementaires et institutionnelles pour améliorer le climat des investissements au Togo afin d’atteindre l’émergence en 2025.

Comme principales activités, il y aura un appui à la modernisation du Centre de Formalités des Entreprises(CFE), un appui à la mise en place du premier Centre de Gestion Agréé et un appui à l’amélioration du dialogue entre les secteurs public et privé sur les questions d’amélioration du climat des affaires.

Comme résultats attendus, il sera obtenu la réduction de la durée et du cout de la création d’entreprise et la redynamisation du dialogue public et privé.

Le second point dénommé « Appui au Développement des Capacités Entrepreneuriales » étudiera dans quelles mesures la formation des micro entrepreneurs permettra d’améliorer leurs qualités de gestions, leur performance économique et leur capacité à créer des emplois durables.

Comme activités projetées à ce niveau, il y aura une formation en gestion et en entrepreneuriat de 2000 Moyennes et Petites Entreprises(MPE) et de 1000 MPE formelles et un développement d’un pool de consultants d’affaires pour les micro-entreprises.

L’amélioration de la qualité de gestion des micro-entreprises et une meilleure culture entrepreneuriale du dirigeant de micro-entreprise sont les résultats escomptés.

En ce qui concerne la dernière composante qui voudrait mettre en place un nouveau cadre juridique réglementaire et institutionnel pour la zone franche, elle sera consacrée aux études compréhensives du modèle de Zone Franche existant et à la formulation et validation de la stratégie de développement de la nouvelle Zone Franche. Son objectif sera d’aider le Gouvernement à développer une nouvelle Zone Franche en vue de générer d’importants revenus et de créer des emplois. La Banque Mondiale a accordé donc pour la réalisation de ce projet un don de 13 millions de dollars à la République Togolaise.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement