Advertisement
Politique

Togo : La dissolution du RPT suscite des réactions, le PRR demande la formation d’un nouveau gouvernement

Le 14 Avril dernier, le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), est définitivement enterré. Ce qui laisse la place à Union pour la République (UNIR), une nouvelle formation politique dirigée par le Président de la République Togolaise Faure Gnassingbé. Ce qui suscite beaucoup de réactions au sein de la classe politique togolaise.

Le Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) trouve que, après la division de l’Union des Forces de Changement, la création du CPDC rénové et la dissolution du RPT, Faure Gnassingbé vient de délégitimer totalement le gouvernement en place à l’Assemblée Nationale. «Il ne peut donc pas continuer à gouverner dans un tel désordre juridique, politique, démocratique et de gabegie».

Le Parti de Nicolas Lawson affirme que, pour éviter de nouvelles convulsions sociales graves et des contestations politiques fondées pouvant entraver l’organisation des prochaines élections, «il doit former incontinent un nouveau gouvernement de redressement national. Le PRR saisit l’occasion pour mettre en garde les abonnés aux désordres et à l’exploitation des frustrations sociales, ainsi que les corrompus au sein du pouvoir de l’Etat et les ennemis du Togo, contre toute tentative d’exploitation du gâchis et du capharnaüm en vigueur»

«Notre parti soutiendra tout établissement de l’ordre et de l’autorité de puissance publique» déclare Nicolas Lawson qui conclue «en tout état de cause, seul un nouveau gouvernement jouissant d’une grande confiance dans l’opinion publique et acceptable par une majorité de notre peuple, peut permettre désormais d’organiser les prochaines élections dans la paix, tout en préservant l’unité de la Nation, les conditions de progrès et la restauration d’un Etat fort et respecté».

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’info à votre portée