pub
Médias

Médias et Formation : Le CICR en collaboration avec la CRT ont organisés une journée d’information à l’endroit des médias

Advertisement

Le Comité internationale de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge Togolaise (CRT) ont organisés ce 12 avril 2012 au siège de la CRT à Lomé, un séminaire de formation à l’endroit des journalistes. Cette rencontre a réunie les professionnelles des médias audio visuels et en lignes. Plusieurs communications ont été livrées aux participants.

Les activités du séminaire ont été ouvertes par le discours de circonstance de M. Gagno Norbert Paniah, Président national de la CRT qui après avoir souhaité la bienvenue aux participants, a souligné que cette journée est organisée à l’endroit des médias électroniques car «le monde est devenu un village planétaire et aujourd’hui, la communication est devenue un secteur vital dans toutes les sociétés qui aspirent à grandir et à se donner la visibilité. Il faut donc quitter le statut simple de la communication qui est l’information et se transformer en un véritable instrument de développement» a-t-il mentionné.

Son intervention a été suivie de celle de M. Emmanuel Placca, chef bureau CICR à Lomé qui a développé aux participants les différents objectifs poursuivis par le CICR notamment le dialogue bilatéral et confidentiel des détenues dans les prisons, les recommandations du CICR aux autorités pénitentielles, l’assistance alimentaire, médicaux-sanitaires, en eau et habitat aux sinistrés et refugiés lors des conflits notamment les opérations du CICR ou lors des conflits au Liban, au Darfour, au Tchad, au Libéria, en Afghanistan en Colombie, en cis-Jordanie , en Israël et présentement en Syrie. Il a mentionné l’exemple de la crise postélectorale en Côte d’ivoire où le CICR a soigné plus de 2000 blessés et assisté 8362 familles en les aidant en vivres et non-vivres dans les camps de réfugies. Il a souligné aussi la participation du CICR à la libération des détenus politiques et otages dans différents pays, les opérations de secours, la prévention des conflits et la réinsertion familiale des détenus et des refugiés ayant perdus leurs familles etc, avant de dire que le CICR est une organisation internationale indépendante et neutre.

M. Lawson Kenneth a pour sa part présenté la Croix-Rouge Togolaise à travers son historique et les différents activités quelle a menées sur le plan national notamment dans les moments de catastrophe naturelles, d’inondations, et des crises postélectorales notamment celle du 05 octobre 1990 et d’avril 2005. Il a informé aussi les participants sur les missions fondamentales de la CRT qui sont le soulagement et la prévention des souffrances humaines en cas de besoins notamment les catastrophes naturelles, les épidémies, etc. ces tâches sont essentiellement le soutient psychologique, l’assistance des familles sinistrées, en secours alimentaires et médicaux-sanitaires. Il a aussi outillé les participants sur les différentes relations qui existent entre la CRT et ses partenaires notamment l’Etat Togolais, la CICR et les autres partenaires. «La Croix-Rouge le CICR sont de la même famille de jean- Henri DUNANT, fondateur de la Croix-Rouge. Mais la différence entre ces deux organismes est que la CICR intervient sur le plan international alors que la Croix-Rouge intervient uniquement que sur le plan national en étroite collaboration avec l’Etat et les ONG Humanitaires», disait t-il aux participants de cette grande rencontre avant dévoiler les projets des prochaines années et ceux encours d’exécution sur le terrain.

Notons que le séminaire a aussi permis aux participants de prendre contact avec le Droit International Humanitaire (DIH) notamment ses principes qui sont essentiellement la distinction entre les combattants et les non-combattants sur les champs de batailles, la limitation des moyens et méthodes de guerre. Les domaines d’applications de ces droits ont été également rappelés par le moniteur M. Adam Seikro.

Pour rappel, la Croix-Rouge est née à l’initiative d’un homme appelé Henry Dunant, qui aida les soldats blessés à la bataille de Solferino en 1859, puis incita les dirigeants politiques à prendre davantage de mesures pour protéger les victimes de la guerre. Ses deux grandes idées étaient l’élaboration d’un traité qui obligerait les armées à soigner tous les soldats blessés et la création de sociétés nationales qui soutiendraient les services médicaux militaires.

Le CICR pour sa part a été créé en 1863 et a pour objectif d’assurer la protection des victimes de conflits armés et de situations de violence, et de leur porter assistance. Pour ce faire, il déploie son action dans le monde entier; en outre, il encourage le développement du droit international humanitaire et incite les gouvernements et tous les porteurs d’armes à respecter cette branche du droit. Son histoire est aussi celle de la mise en place d’une action humanitaire, de l’élaboration des Conventions de Genève et de la création du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La Croix Rouge Togolaise est rentrée dans la danse en février 1959 et poursuit les mêmes objectifs. Il a aujourd’hui des antennes de représentations dans tout les régions du Togo et vol aux secours des populations les plus vulnérables sans distinction de race, d’ethnie ni de religion.

Emmanuelle Lacolline

Togoportail, toute l’info à votre portée

rouge_croix.jpg

Advertisement