pub
Politique

Macky Sall investi président de la 4ème République du Sénégal

Advertisement

Ce lundi 02 avril restera un grand jour dans l’histoire de la 4ème République Sénégalaise, et particulièrement dans la vie de Macky Sall investi à ce jour officiellement comme le 4ème président élu du Sénégal. En présence d’une dizaine de chefs d’État africains, dont le président du Togo Faure Essozimna Gnassingbé, celui de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara, et le président béninois Boni Yayi, le tout nouvel homme fort du Sénégal vient de prêter serment ce lundi 02 avril, en tant qu’actuel président de la République du Sénégal.

A Dakar vers la fin de la matinée, une cérémonie majestueuse très attendue a eu lieu à Dakar pour consacrer Macky Sall dans le fauteuil présidentiel auquel il a accédé depuis qu’il a remporté il y a une semaine l’élection présidentielle avec 65% des voix face à Abdoulaye Wade, le président sortant.

Plusieurs milliers d’invités dont les acteurs et leaders politiques sénégalais ont assisté à cette cérémonie qui s’est déroulée sous un chapiteau installé dans les jardins de l’hôtel King Fadh Palace Hôtel, situé dans un quartier résidentiel de Dakar du quartier des Almadies.

Resplendissant dans un ensemble costume d’un bleu clairsemé de petits traits blancs, le nouveau président de la République du Sénégal, a dans une allure solennelle, prêté serment devant les cinq sages du Conseil constitutionnel du Sénégal. «Devant la nation, je jure de remplir fidèlement la charge du président de la République, d’observer scrupuleusement les dispositions de la constitution…» a -t-il annoncé devant l’assistance admiratrice.

Par la voix de président du conseil constitutionnel Cheikh Tidiane Diakhaté, cet organe a félicité le président Macky Sall qu’il a reconnu comme le 1er président né de la République après l’indépendance du Sénégal. «Vous êtes le premier président de la République né après l’indépendance. C’est une victoire de la démocratie Sénégalaise. Tous les acteurs ont reconnu le bon déroulement du scrutin» a martelé le président du conseil constitutionnel.

Après cette investiture, le président Machy Sall va devoir retrousser ses manches et mettre en œuvre ses programmes d’actions sur lesquelles il va s’appuyer pour remettre le pays sur la voie de développement et de redressement du tissu social affecté par les problèmes de la cherté de vie.

Par ailleurs, les tracteurs se poursuivent en vue de la formation du premier gouvernement très attendu de Macky Sall.

La Rédaction

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement