pub
Politique

Ghana : La diaspora ghanéenne exclue du vote pour les élections de 2012

Advertisement

La Commission Electorale (CE), organe en charge de l’organisation des élections au Ghana, vient de statuer que les Ghanéens vivant à l’extérieur des frontières du Ghana ne pourront pas voter pour le compte des élections présidentielles et législatives de décembre 2012.
Toutefois la CE demande aux Ghanéens de la diaspora qui désirent prendre part au vote à revenir au Ghana pour s’inscrire sur les listes électorales.

En marge de l’opération de l’enregistrement biométrique des électeurs qui a débuté depuis le 26 mars dernier sur toute l’étendue du territoire ghanéen et qui se poursuit actuellement, la CE a sorti une ordonnance qui concerne essentiellement les Ghanéens vivant à l’étranger. Elle a donc coupé court aux revendications de certains expatriés qui aimeraient coûte que coûte prendre part au vote.

Pour la CE, tous les Ghanéens en âge de voter et qui vivent à l’étranger doivent regagner le bercail pour s’inscrire. En ce sens, le directeur par intérim des Affaires publiques de la CE, Christian Owusu Parry, a expliqué que les Ghanéens vivant à l’extérieur du pays n’ont que le choix que de revenir au pays pour s’inscrire sinon ils seront privés de leurs droits de vote.

Sur cette question de vote, les experts de la CE ont estimé qu’ils n’y a pas encore de moyen pour étendre le vote des électeurs inscrits à ceux qui souhaitent voter par procuration. A cet effet, rappelons que pendant des décennies, le vote par procuration a été utilisé par les Ghanéens enregistrés en dehors de leur juridiction ou des personnes alitées le jour du vote.

L’entrée en vigueur de cette dernière décision est motivée par le passage du processus manuel de vote à l’introduction de l’usage de la machine de vérification de l’empreinte digital de l’électeur qui ne sera autorisé qu’a voté une seul fois.

C.A.

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement