pub
Société

Du civisme, et si on en parlait / La promptitude dans la fonction publique ; un geste citoyen pour le développement du pays

Advertisement

Absence, retard et laxisme sont entre autres les maux dont souffre la fonction publique togolaise. Des vestes accrochées à des fauteuils à longueur de journée, le téléphone qui sonne et qui n’est jamais décroché, les piles de dossiers en attente d’une simple signature sont entre autres des clichés illustrant ce laxisme des agents de la fonction publique. Le Togo qui a entamé depuis quelques années la relance de son économie n’a pas besoin de ses comportements peu citoyens qui ralentissent l’effort des autorités nationales.

Une prise de conscience personnelle s’impose tant au niveau des cadres supérieurs que chez les subalternes. L’amour pour notre patrie doit guider chacun de nos actes. Le service public étant une mission d’intérêt général nous ne devons pas par nos comportements empêcher certains d’en jouir convenablement.

Roger Adzafo

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement