pub
Politique

Congrès extraordinaire du RPT : A quoi peut-on s’attendre?

Advertisement

Maintes fois reporté pour des raisons diverses, le congrès extraordinaire du RPT se tient finalement samedi 14 avril 2012 à Blitta, localité située au centre du Togo (à environ 300 Km de Lomé, la capitale). Rien à filtrer à l’ordre du jour mais de folles rumeurs annoncent une mort certaine du RPT. Cependant la sérénité qui règne encore dans les rangs du parti à quelques jours du fameux congrès soulève des interrogations. Faure GNASSINGBE a-t-il vraiment l’intension de dissoudre le parti qui l’a porté au pouvoir?

Le Congrès extraordinaire du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), plusieurs fois reporté se tiendra le samedi 14 avril 2012 à Blitta selon un communiqué du parti. Les responsables du RPT entretiennent un silence éloquent autour des sujets à l’ordre du jour dudit congrès. «Un congrès extraordinaire a pour vocation de plancher sur des sujets importants pour prendre une décision importante» a laissé entendre une des sources à nos confrères de KOACI. Cependant la possibilité d’une éventuelle dissolution du RPT reste sur les lèvres quand il s’agit de se prononcer sur la rencontre, que ce soit entre politiciens ou professionnels de médias.

A ce sujet, les opinions divergent. Des opinions autrefois favorables à la dissolution du RPT jugent la crise togolaise trop sérieuse pour que le gouvernement s’en détourne au profit d’un débat qui peut attendre encore. «Il y a des sujets plus importants dont il faudrait débattre plutôt que de se focaliser sur un thème propre à un seul parti politique. Cela n’est pas le souci premier des togolais» a déclaré un confrère qui a souhaité garder l’anonymat.

Crée depuis 1969, le Rassemblement du Peuple Togolais dirige le Togo sans alternance jusqu’alors. Si pour certains le parti traine des casseroles qui empêcheraient le président actuel d’atteindre ses objectifs de développement du pays, d’autres encore, nostalgiques des temps glorieux du régime ne sont pas prêts à porter le deuil du parti d’Eyadema.

Les associations et mouvements militant en faveur de la création d’une nouvelle formation politique ne cessent de multiplier des campagnes de séduction dans les villes à l’intérieur du pays. Tel est le cas de la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJSPF), une association créée en 2009 et qui a organisé du 31 mars au 1er avril 2012, une assemblée à Kpalimé.

Faure GNASSINGBE a-t-il vraiment l’intention de dissoudre le parti qui l’a porté au pouvoir? Cette interrogation trouvera peut-être sa réponse au cours du congrès extraordinaire du samedi. Le souci des togolais demeure le bon fonctionnement des institutions de la République et la satisfaction de l’intérêt général.

La Rédaction

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement