pub
Politique

Après 52 ans de l’Indépendance du Togo : Retrouver le Togo britannique, le pessimisme du Professeur Historien Goeh Akué qui reste à distance de cette éventualité!!!

Advertisement

Le débat concernant le rattachement du Togo britannique à sa mère
patrie est un vieux débat qui hante toujours la conscience collective
des togolais. Selon certaines idées qui circulent, ce coin perdu
pourrait un jour revenir au Togo. Pourtant d’autres personnes pensent
que cette éventualité n’est plus possible.

Parmi ces derniers le Professeur Goeh Akue de l’Université de Lomé.
Selon lui, il n’est pas gagné d’avance que les populations de la zone
souhaitent revenir au Togo même si il y a des liens entre les peuples de
par les frontières. Il l’explique par l’enracinement de ces peuples
dans ce cadre de vie.

Le professeur qui s’exprimait dans le cadre d’un colloque international à Lomé sur le thème «Les Frontières
Africaines Absurdité ou Enracinement ? Quelle perspective
» a évoqué
également les infrastructures dont le barrage d’Akosombo dans la zone
confisquée au Togo pour justifier l’impossibilité de retrouver le coin
perdu.

Avant la Première Guerre mondiale, le Togo avait une superficie de 90
500 km². Après la guerre, Français et les Britanniques vainqueurs des
allemands se partagèrent l’occupation du territoire. Le Togo français
obtint une superficie de 56 600 km², le Togo britannique, 33 800 km².
Cette partie est rattachée au Ghana.

Germain Kokoura

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement