pub
Politique

Togo : Vers l’intronisation de deux rois pour les Adjigo et alliés à Aného

Advertisement

Les malentendus liés à la désignation du successeur de Nana OhinikoQuam-DESSOU XIV, roi des Adjigo à Aného continuent de plus belle. Les dissensions vont grandissantes à tel point que dans les prochains jours il ne serait pas surprenant qu’on assiste à l’intronisation de deux rois à la tête de la communauté.

En effet à la mort de Nana Ohiniko Quam-DESSOU XIV le 02 octobre 2007, le régent a désigné pour la succession du roi le nommé Stephane Bruce. Celui-ci n’a pas fait l’unanimité. Selon les familles
Djiyehue, Quam-Dessou, Kpontan Quam-Dessou, Ohin et autres, la désignation n’a pas été faite selon les us et coutumes de la localité.

C’est le début du tiraillement entre ces familles et le régent. Dans
la foulée, le ministre Pascal Bodjona en charge du portefeuille de l’Administration Territoriale a été saisi de l’affaire. Sous la houlette du ministre de l’administration territoriale le 12 novembre 2011, les deux parties en conflit ont convenu de se mettre ensemble pour conduire à son terme le processus d’intronisation du roi désigné et un comité bipartite a été mis en place en ce sens.

Selon la famille Ohin contestataire du roi désigné, les deux parties
sont en pleine discussion lorsque l’autre vient de fixer le 24 mars
comme date d’intronisation de Stéphane Bruce. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. «Nous devons déplorer aujourd’hui des actes tendant à imposer un roi à la communauté Adjigo et allié», lit-on dans un communiqué rendu public par les familles en désaccord qui ont annoncé au même moment leur retrait du processus de discussion et menacent d’introniser à leur tour un roi parallèle a celui du régent.

Dans ce contexte on craint des troubles et des batailles rangées dans
les jours qui viennent autour de ce problème de trône à Aneho.

Germain Kokoura

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement