pub
Politique

Réunion hebdomadaire du CPDC, le contentieux foncier débattu

Advertisement

Les membres du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation lors de leur énième réunion qui s’est déroulée en fin de semaine dernière, ont poursuivi leurs réflexions sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles du Togo.

Mais si une autre rencontre parallèle et du même genre se déroule aussi au Togo et précisément à la primature, les membres du CPDC ne faiblissent dans leurs travaux. Lors de la dernière réunion, Les membres du CPDC ont réfléchi sur le statut des anciennes personnalités de la République.

Le communiqué ayant sanctionné les travaux précise que le CPDC, après avoir exhorté le Gouvernement à mettre en application les dispositions constitutionnelles et légales prévues à cet effet, recommande l’adoption des décrets déterminant les modalités d’application des lois organiques déjà adoptées par l’Assemblée Nationale.

Le Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation s’est préoccupé aussi des revendications des commerçants et commerçantes relatives à la rétention de leurs devises par les douaniers. Il demande ainsi au Gouvernement de trouver dans les meilleurs délais des solutions à leurs revendications.

Ajoutons aussi que la problématique des contentieux du foncier au Togo était aussi au centre des débats de la 21ème rencontre du Cadre. Les discussions par rapport à cette question se poursuivront lors de la prochaine réunion.

Il faut rappeler que le Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation est un cadre de discussions comme son nom l’indique, mis en place par le Chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé pour réfléchir et proposer des réformes institutionnelles et constitutionnelles pour le pays.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement