pub
Médias

Médias et politique : La CONAPP a formé les journalistes sur cette thématique

Advertisement

Dans le cadre de ses activités de formation et d’information, le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) a organisé, le 23 mars dernier à Lomé, à l’intention des organes de presse écrite et audiovisuelle, un séminaire sur le thème : «Médias et Politique, médias et manipulation politique». Cette rencontre a pour but de sensibiliser les journalistes sur les méthodes qu’utilisent les politiques pour les manipuler lors de l’exercice de leur métier, surtout en période électorale.

Dans son mot de bienvenue, le président du CONAPP, M. Djakouti Jacques a d’abord remercié le Président de l’Assemblée Nationale, M. El Hadj Abass Bonfoh pour avoir financé ce séminaire avant de préciser que les journalistes togolais sont souvent critiques à tort d’être attaché de presse aux partis de l’opposition lors des échéances électorales. «J’ose croire qu’à travers ce séminaire, nous serons tous éclairés sur le rôle que doit jouer le journaliste en période électorale», a-t-il conclu.

Deux communications ont meublé ce séminaire. Dans la première communication intitulée «Média à manipulation politique», livrée par El Hadj Abass Mikaïla, directeur de la publication du journal «Le Regard», il est noté que la manipulation peut être définie comme une emprise occulte sur quelqu’un ou la façon subtile d’amener quelqu’un à faire ce que l’on veut.

A l’en croire, le politicien pour faire passer son idéologie, utilise des techniques et méthodes subtiles pour atteindre sa cible. «Il utilise habilement les canaux de diffusion de l’information pour faire la propagande de ses ambitions», a-t-il noté avant d’ajouter que le politicien est un prestidigitateur qui en fonction de la cible qu’il a eu face, s’adapte à toutes les circonstances pour faire passer son message.

Il appartient aux journalistes, poursuit-il, d’être vigilants et de faire tout pour influencer le politique. L’orateur a conclu que quelles que soient les relations de force entre média et politique, ils sont condamnés à cohabiter.

Dans la seconde communication portée sur «Médias et Politique» faite par Me Jean Yaovi Dégli, Avocat au Barreau de Lomé. L’orateur a relevé d’une part l’influence des médias sur le politique et d’autre part l’influence du politique sur les médias. Selon lui, les médias, outre leur rôle d’information et d’éducation font partie de la politique car ils publient des informations relatives à la politique. De ce fait, les médias influencent le politique. «Le politique sous le regard et l’influence du média se soit de se corriger et poser de bonnes actions», a-t-il souligné.

Par contre, soutient-il, si le média sous l’emprise d’un politique publie des informations pour polir l’image de ce dernier ou s’il est devenu un canal de transmission des idéologies d’une partie politique, alors il est un média manipulé, un média qui souffre de professionnalisme. Il a terminé ses propos en appelant les médias à l’objectivité et à l’honnêteté.

Mawu K.

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement