Advertisement
Politique

Ghana : Madame Rawlings s’insurge contre son parti, le NDC

Advertisement

Nana Konadu Agyeman Rawlings, l’ancienne première dame du Ghana, accuse les responsables du Congrès Démocratique National (NDC), le parti au pouvoir d’avoir faussé les bases des élections primaires du parti à l’issue desquelles le Président John Atta Mills a été réélu comme le candidat du parti à la présidentielle de décembre 2012. Konadu Rawlings a fait cette révélation aux étudiantes du Hall Akuaffo le samedi dernier à Accra, la capitale ghanéenne.

A moins de neuf mois de la présidentielle de 2012 au Ghana, au NDC certains ténors du parti ne semblent toujours pas avoir digéré les suites des élections primaires de juillet 2011 à Sunyani. La principale perdante de ces élections, l’épouse de l’ex Président Jerry Rawlings qui n’avait recueilli que 3 % du total des voix exprimées contre 96 % pour Atta Mills a lancé de sévères critiques contre le NDC et les responsables de ce parti qu’elle a accusés de manipuler les délégués pour voter en faveur de son adversaire.

Entretenant ses concitoyennes sur les perspectives électorales du NDC, Konadu Rawlings a déclaré que les responsables du parti ont conspiré pour avoir des délégués non enregistrés qui ont voté pour le Président Atta Mills. Elle a révélé que «si nous sommes allés aux élections à Sunyani, c’est parce que je ne voulais pas briser le parti. J’ai gardé le silence car il y a eu beaucoup d’anomalies».

En analysant son faible score (3 %), l’ex première dame, a soutenu avec un air très amère que «plus d’un millier de délégués ou quelque chose à peu près n’avaient pas de mandat légal. Ils ont voté, j’ai laissé faire car si je voulais me plaindre, les justice devrait être saisie pour mettre les choses au clair». Pour le salut du NDC, celle qui est devenue une virulente adversaire d’Atta Mills au sein du même parti auquel ils appartiennent a conclu que « malgré ces irrégularités, je me suis dit qu’il fallait les laisser faire, les laisser voler s’ils sont fiers ».

Ironie du sort, le même jour où Konadu Rawlings tenait ses propos devant des étudiantes, le Président Atta Mills et le NDC ont organisé un grand rassemblement à Agbonaa Mantse à Jamestown (Accra). Dans son adresse à la foule, Atta Mills a exhorté les loyalistes et les partisans du NDC à mettre leurs différences derrière eux et à travailler dur pour donner la chance au parti de conserver le pouvoir.

Répondant à ses détracteurs dans le parti, le candidat du NDC a affirmé que le parti n’est en aucune façon dans le désarroi. Pour l’ancien Vice président du Ghana sous Jerry Rawlings, les fidèles et les fans du parti doivent se concentrer pour assurer la victoire du parti plutôt que d’écouter “les cris de déception des déçus“.

Pour assurer sa réélection, Atta Mills aura besoin du soutien de son mentor et fondateur du NDC, Jerry Rawlings. Ce dernier qui est en froid avec la méthode de gouvernance de son protégé va-t-il accepter descendre dans les arènes? Le suspect continue…

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée