pub
International

Ghana : Festivités des 55 ans d’indépendance placés sous le sceau de la défense des acquis

Advertisement

Le Ghana a célébré ce 6 mars 2012 son 55e anniversaire d’accession à la souveraineté internationale. A la place de l’Indépendance à Accra, la capitale, l’événement a été marqué par un grand défilé national à l’issue duquel le Président John Atta Mills s’est adressé à ses concitoyens. Dans son discours, Atta Mills a exhorté les Ghanéens à placer en haute estime la liberté chèrement acquise par ceux qui ont lutté pour l’indépendance et a promis de tenir des élections régulières qui garantiront la paix avant, pendant et après les élections de décembre 2012.

Les forces vives de la nation ghanéenne, population civile et militaire, ont pris part hier à la Place de l’Indépendance aux cérémonies marquant l’apothéose de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance du pays.

Après la parade qui a vu les unités spéciales de l’Armée, les enseignants, les élèves défiler devant le Président et les responsables des hautes institutions de l’Etat, l’assistance et au delà la population ont été conviées au moyen des médias audiovisuels à suivre le message présidentiel.

Débutant son allocution, Atta Mills a d’abord rendu un hommage à Etornam Gonni, une jeune élève de 14 ans décédée lors des préparatifs pour le défilé à Ho. Dans ce registre, il a profité pour saluer la mémoire du père de l’indépendance, Kwame Nkrumah et les autres combattants de la liberté.

En parallèle avec le patriotisme affiché par Nkrumah et ses camarades, Atta Mills a interpellé tous les Ghanéens à préserver jalousement la paix, la stabilité et la marche démocratique du pays. En ce sens, il dira que la célébration de cette journée est «l’essence même de notre patrimoine et l’héritage légué par nos ancêtres. Cette célébration n’aura de sens que si elle est liée à une volonté collective d’aller de l’avant comme un peuple uni dans la poursuite d’un objectif commun».

Au regard des performances du Ghana, Atta Mills a révélé que «cette journée doit constituer un rappel constant que si l’Africain à la chance de prendre en main son propre destin, il pourra gérer ses propres affaires avec brio»

En perspective aux élections générales qui auront lieu en décembre 2012 dans le pays, le Président a déclaré qu’en étant que le Chef suprême des Armées, il est de son devoir de veiller que le Ghana reste le même avant, pendant et après les élections générales .

Rappelons que le Gold Coast aujourd’hui Ghana a été colonisé par la Grande Bretagne pendant 113 ans avant que Kwame Nkrumah n’obtienne son indépendance le 6 mars 1957, devenant ainsi l’un des premiers Etats à être indépendant en Afrique.

C.A.

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement