pub
Médias

Affaire Radio X-solaire ; Me Gabriel Archange Dossou, un nom qui dérangerait les avocats de «La Cigale» ?

Advertisement

La plaidoirie des avocats dans l’affaire opposant l’Association “La Cigale“, propriétaire de la radio privée X-Solaire à l’Autorité de Réglementation des Télécommunications et des Postes (ART&P), initialement prévue pour le 14 mars n’aura lieu que ce mercredi 21 mars 2012. Si des deux cotés une sérénité semble planer, les avocats de «La Cigale» ne comprennent aucunement la nécessité de commettre un avocat étranger dans l’affaire.

Le tribunal de Première instance de Lomé avait dans sa décision en date du 06 mars 2012, ordonné à l’ART&P de rouvrir les portes de la radio Radio X-solaire sous peine d’une astreinte de 100.000 F.CFA par jour. L’ART&P insatisfaite du jugement a interjeté appel recourant ainsi aux services de deux avocats togolais; Ohini Lionel Sanvee, Botokro et du béninois Me Gabriel Archange Dossou.

La présence de ce dernier au cours de la plaidoirie de mercredi n’aura pas fait l’unanimité tant au sein du conseil de « La Cigale » (composé de Me Afangbédji, Zeus Ajavon et Raphaël Kpandé-Adzaré) que de la population. Certains jugent inopportune l’intervention d’un avocat étranger dans l’affaire.

La présence de Me Gabriel Archange Dossou, serait contestée à cause de ses prises de position dans l’affaire Kpatcha Gnassingbé. Dans l’émission «Auditeurs actualité» (un programme d’une radio de la capitale) de ce jour, nombreux sont les togolais qui ont estimé que l’intervention de Me Gabriel Archange Dossou constitue «une dilapidation des fonds de l’Etat».

Il faut rappeler que les avocats ont une liberté d’exercice de leur profession dans l’espace CEDEAO et la présence de Gabriel Archange Dossou, s’inscrirait dans ce cadre. Le dossier est mis en délibéré pour ordonnance qui doit être rendue le 4 avril prochain.

Roger Adzafo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement