pub
Culture

Latta Mathias sur la piste de jeunes talents de la mode togolaise

Advertisement

Acteur très dynamique de la diaspora togolaise, Mathias Latta qui est souvent à cheval entre la France et le Togo, son pays natal, ne cesse de s’illustrer à travers des initiatives en faveur de la culture d’excellence. Promoteur du concours national Cool Catché en fin de décembre dernier à Lomé, le Président de l’Association «Nouvelle synergie de l’élite togolaise» (NSET), a dévoilé son nouveau projet portant sur une grande campagne destinée à dénicher les talents dans le domaine de la mode.

Il s’agit d’un concours de stylistes organisé en collaboration avec deux maisons de coutures togolaises Ayanik Mode et Elima. Cette compétition qui, va s’étaler sur une année avec une finale prévue en février 2013, a pour ambition selon le promoteur « de voir émerger les talents dont le Togo regorge dans le domaine de la création ».

Ayant pour objectif de trouver des jobs aux jeunes créateurs, le concours s’organisera chaque année et va dans les années à venir s’étendre à d’autres pays de la sous-région pour une synergie des talents de la communauté ouest-africaine.

M. Latta Mathias s’active dans d’autres activités notamment le raid humanitaire dont la seconde édition est prévue du 4 au 29 avril prochain. «C’est une tournée nationale avec des partenaires européens qui va nous permettre de porter assistance aux élèves des collèges et lycées du Togo et aux populations démunies de l’intérieur » a précisé le promoteur.

Des bourses d’études, du matériel informatique, des fournitures scolaires, des produits pharmaceutiques, des équipements sportifs et des vivres au profit des orphelins, sont des offres faites à travers le raid humanitaire. Une initiative soutenue par la Croix Rouge française, l’association le Roumois pour l’Afrique, l’ ASDVT et Emmaüs.

D’autres bonnes volontés togolaises ou de la diaspora devraient en faire autant pour soutenir cette action citoyenne qui s’inscrit dans l’esprit du combat positif pour l’élimination de la misère dans nos pays en développement.

‘’Le gouvernement montre l’exemple, mais cela ne suffit pas. Il ne peut pas régler tous les problèmes de nos concitoyen; il faut que les associations et toutes les bonnes volontés accompagnent cet élan par des contributions extérieures’’ souligne M. Latta Mathias.

Rappelons que la Nouvelle synergie de l’élite togolaise» (NSET) pour vocation de venir en aide aux plus défavorisés au Togo.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement