pub
Médias

GHANA / Medias : 247 radios et 28 chaînes de télévision couvrent le pays

Advertisement

L’espace audiovisuel ghanéen est desservi depuis le dernier trimestre de l’année 2011 par 247 stations de radio FM et 28 stations de télévision. C’est le rapport que vient de publier sur son site web l’Autorité Nationale de la Communication (NCA), organe en charge des medias et du secteur de la communication au Ghana.

Le secteur des medias ne cesse d’accroitre sa présence au Ghana pour le bien des citoyens en ce qui concerne leur approvisionnement en information quotidienne, la formation citoyenne et le divertissement. A en croire le rapport de la NCA, c’est désormais 275 chaînes de radio et télévisions qui émettent dans le pays.

Le rapport a par ailleurs défini la propriété et la répartition géographique des ces radios sur toute l’étendue du territoire national.

Ainsi donc pour l’affiliation de ces radios FM autorisées, le NCA a révélé que sur les 247 :

34 sont des stations de radio publiques, 37 des stations de radio communautaires, 11 des stations de radio de campus et 166 des stations de radio commerciales. Les 30 autres qui restent n’ont pas encore commencé à émettre.

Quant à ce qui concerne la répartition géographique en fonction des dix régions que compte le Ghana, elle se présente comme suit :

41 stations de radios pour la région Greater Accra,

34 pour la pour la région Ashanti,

34 pour la région de l’Ouest

33 pour la région de Brong Ahafo

25 pour la région de l’Est,

23 pour la région du Nord,

22 pour la région centrale,

18 pour la région du Volta,

9 pour la région Upper East et

8 pour la région Upper West.

Pour les chaines de télévision, le rapport précise que sur les 28 stations, 20 sont d’utilité publique c’est-à-dire qu’elles émettent sans frais de réception pour le consommateur. Par contre la visualisation des programmes de 7 stations télévisions est payante. La dernière chaîne télévision est installée pour des fins de recherches. La répartition géographique de ces stations n’est pas mentionnée.

Rappelons qu’à Aflao, ville jumelle frontalière avec Lomé, la capitale du Togo, les émissions de la radio Holy Fm sont suivies des deux cotés de la frontière, ce qui confère ironiquement à cette radio un statut de radio FM internationale.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement