pub
Société

GHANA : La Police arrête une togolaise à Accra pour sévices

Advertisement

La Police du district d’Odorkor à Accra, la capitale ghanéenne, a arrêté le jeudi 16 février 2012 une jeune commerçante togolaise pour avoir infligé des brûlures corporelles sur une petite fille de six ans. La présumée coupable, Jennifer Mensah, aurait brûlé sa victime avec du fer ardent après avoir été informée par un serviteur de Dieu que la victime possède un esprit mauvais. Jennifer Mensah comparaitra devant la justice le 21 février prochain pour répondre des charges retenues contre sa personne.

La petite fille Comfort Mary Tetteh doit sa délivrance à un inconnu qui a alerté la Police du district d’Odorkor qui s’est aussitôt mobilisée. Une fois arrivée sur les lieux à Kpogas, la Police a retrouvé la victime dans une pièce avec des marques de brûlures sur tout le corps.

Dès qu’elle a été trouvé, la Police a évacué la victime dans ses unités de soins avant de procéder à l’arrestation de la présumée coupable. Des premières investigations, il s’avère que la victime est arrivée chez Jennifer il ya sept mois par le biais de ses parents qui vivent à Amasama, une banlieue d’Accra.

A en croire le Commissaire adjoint Sarah Acquah, le matin du jeudi 16 février la Police d’ Odorkor a reçu des informations, prétextant que Jennifer avait enfermé la victime durant les deux dernières semaines et la soumettait régulièrement à des sévices corporelles avec une barre de fer ardent. Interrogé sur le bien fondé des sévices qu’elle aurait fait endurer à la victime, Jennifer a nié les accusations, accusant plutôt une autre dame d’être à l’origine de la maltraitance.

Mise en détention provisoire, Jennifer Mensah comparaitra devant la justice le mardi 21 février pour répondre des charges retenues contre elle.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement