pub
Politique

GHANA : Discours sur l’état de la Nation, Atta Mills met le cap sur les élections de décembre 2012

Advertisement

Le Président Ghanéen John Atta Mills appelle tous les acteurs impliqués dans le processus électoral à s’assurer que les élections générales qui auront lieu dans le pays en décembre prochain soient libres, équitables, transparentes et sans violences.
Le Chef de l’Etat a fait cette déclaration hier jeudi à Accra aux législateurs ghanéens au siège du Parlement lors de son discours portant sur l’état de la nation.

L’un des temps fort du discours du Président Atta Mills a été les préparatifs des élections qui auront lieu à la fin de cette année. Après avoir convié d’une part les leaders des partis, leurs différentes structures et les électeurs au sens du civisme lors des élections et d’autre part la préservation des acquis démocratiques, le Président a promis que le gouvernement aidera la Commission Electorale à mettre en place les structures nécessaires en place pour renforcer la paix en cette année électorale.

Sur des élections à venir, le Président a profité du cadre de son quatrième discours pour rappeler aux leaders politiques leur devoir en ce moment crucial de l’histoire du Ghana. Sans mentionner de noms, le Président en faisant apparemment référence au candidat du NPP à la prochaine présidentielle, Nana Akufo-Addo, qui est souvent cité comme celui qui tient des discours belliqueux a déclaré qu’il est heureux que des dirigeants de certains partis politiques comprennent la portée de ses appels répétés à la paix. Et Atta Mills d’ajouter au milieu des huées et des railleries des députés de l’opposition que «la sauvegarde de la paix qui règne dans le pays doit être une quête quotidienne. Si nous ne sommes pas prudents, la paix sera compromise, c’est pourquoi nous devons tenir en échec ceux qui veulent déstabiliser ce pays ». Il a par ailleurs félicité les leaders politiques qui voient la nécessité de prier et de chercher la paix.

Sur les plans socio-économiques, académiques et infrastructurels, Atta Mills a laissé entendre que l’état de la Nation est stable en raison de certains facteurs et de l’économie qui fait des progrès depuis sa prise de fonction en 2009. Le Président a révélé que les réalisations économiques en 2011 ont stimulé les investissements étrangers soient 7 milliards de Ghana cedis. Sur l’éducation, le président a déclaré qu’il est entrain de transformer les « écoles sous les arbres » en salle de classe dans le pays. Les 4.320 « écoles sous les arbres » qui existaient en 2009 sont réduites à environ 40%. En plus de ce geste, il a fournit 3 millions uniformes et plus de 40 millions cahiers à tous les élèves dans les écoles primaires publiques et des ordinateurs portables à certains collèges. Enfin, il a dévoilé que beaucoup de progrès ont été faits en termes d’infrastructures routières à savoir l’autoroute de Tetteh Quarshie-Est, d’Achimota-Ofanko, de Madina-Pantang et de Kumasi-Techiman.

Signalons que les députés de l’opposition qui étaient vêtus de noirs et de rouges, signes de deuils au Ghana, ont donné un carton rouge à Atta Mills sitôt après son discours. Ils ont justifié cette action par le fait qu’après avoir donné un carton jaune au Président en 2011, ce dernier n’a pas tenu compte de leurs avertissements. En contre attaque, Atta Mills a déploré les bruits que ces députés faisaient et les chansons qu’ils entonnaient en fond sonore par moment lors de son allocution.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement