Advertisement
Culture

Excellente marque de célébration des 15 ans de sa carrière musicale : King mensah confirme son titre du roi de la musique togolaise

Advertisement

Deux grands noms de la musique togolaise, Afia mala et King Mensah, ont célébré par des concerts, respectivement leurs 37 et 15 ans de carrière musicale. Le roi King Mensah éblouissait le stade de kégué le 25 décembre devant des milliers et des milliers de ses admirateurs et public fan.

Le roi de la musique togolaise, King Mensah, dit «Papavi » a offert ses fans une très belle représentation artistique inédite, pour célébrer ses 15 ans de carrière musicale. Dans un spectacle qui a réuni près de 20 mille spectateurs au stade de Kégué le 25 décembre, le King a fait montre de son talent à un public qui en redemandait. En adéquation avec le nombre d’années dans la musique, 15 artistes ont accompagné «Papavi» dans ce concert qui marquait aussi la célébration de son 40e anniversaire de naissance.

Aux côtés de King Mensah on pouvait voir, Queen Etémé, Dama Bamahuzan, sir T, Papou, Folo, Jey Liba, Olibig, Finiki, Monia Tchagaï et bien d’autres, qui ont participé à la réussite de ce concert.

Arrivé triomphalement, le King a déchaîné une vive émotion à un public acquis à sa cause. Avec un tour du terrain, il a mis les spectateurs en transe. Acculé par un public qui scandait son nom, King Mensah a comme à son habitude comblé ses fans d’intenses moments de joie.

Majestueux dans la revalorisation, impétueux dans l’exécution du folklore, chaque interprétation du king était ovationnée, reprise en chœur, parfois la voix du public coiffait la sienne tant le public était comblé.

Si « Papavi » allumait son public par les morceaux engloutissant de son album « Da » il n’a pas manqué de faire le tour de ses six album acclamés les uns que les autres, en incluant dans sa prestation son morceau single «Anyigban be nyan» qui fait un tabac. King Mensah a tout simplement émerveillé son public par son ingéniosité artistique à l’occasion de ses 15 ans dans la musique.

A tout juste 40 ans, Ayaovi Mensah ne démérite pas ce titre de «King» qu’il s’est attribué. S’il est devenu l’un des principaux personnages du paysage musical national, il s’illustre également sur le terrain, servant de multiples causes sociétales.

Pour King Mensah, durant trop longtemps les musiciens de son pays se sont contentés de regarder et de reproduire ce qui se faisait ailleurs. Depuis quinze ans, il essaie donc d’impulser une dynamique davantage en lien avec ses origines.

En reconnaissance au travail accompli sur le plan musical et social, King Mensah a été honoré en novembre dernier par un timbre à son effigie émis par la poste togolaise. Ce geste vient réconforter celui de chevalier de la Légion d’honneur que lui a remis l’ambassadeur de France au Togo, au mois de mars dernier.

Par ce concert célébrant ses 15 ans de carrière musicale, King Mensah a montré qu’il domine et demeure sur le toit de la musique togolaise. Ses fans attendent impatiemment ses prochaines créations.

Source : Togo-Presse N° 8715- du 31 Janvier 2012

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement