pub
Economie

Cérémonie de signature entre le Groupe Bolloré et Vinci : Les travaux de construction du 3ème quai au port de Lomé en bonne voie

Advertisement

Le Groupe Bolloré entend faire du Port de Lomé un port moderne, opérant selon les meilleurs standards internationaux et affichant un niveau de productivité à la hauteur des meilleurs ports du continent. Une ambition que soustend la construction du 3ème quai du terminal à conteneurs du port de Lomé. Les travaux démarreront dans les tous prochains jours et c’est le Groupe Vinci qui s’en chargera. La signature du contrat a eu lieu cette fin de semaine entre ce Groupe et le Groupe Bolloré.

Les travaux vont consister en apport d’équipements et de matériaux spécialement réalisés pour ce projet, en une étude détaillée d’exécution et de réalisation de sondages et en la construction du mur de quai et de dragages.

Le projet du Groupe Bolloré vise à faire de Lomé la première plateforme de transbordement en Afrique de l’Ouest, attirant des navires porte-conteneurs de grande capacité en provenance d’Asie (jusqu’à 7 000 TEU’s/ conteneur équivalent 20 pieds) et faire de Lomé la porte d’entrée privilégiée pour les pays de l’hinterland et en particulier des corridors de la sous-région desservant le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

Sur le plan social, selon Philippes Labonne, Directeur Général Afrique Sub-saharienne de Bolloré Africa Logistics, les travaux et la modernisation du terminal à conteneurs du port de Lomé seront un moteur puissant pour l’emploi, avec plusieurs centaines d’emplois directs et indirects générés par le projet, et un transfert de compétences vers les salariés Togolais, grâce au déploiement de formations de qualité.

Plusieurs ministres dont Ninsao Gnofam des transports, ont marqué de leur présence la cérémonie à laquelle ont également pris part certaines personnalités. Entre autres le président de la Cour Constitutionnelle Abdou Assouma et le président de la délégation spéciale de la ville de Lomé, le Contre-amiral Fogan Adégnon.

Ce projet n’est que le début d’une longue marche qui vient de commencer. Le groupe Bolloré peut encore faire ses preuves au Togo dans plusieurs domaines pour la modernisation et le redressement de l’économie du Togo” a souligné le ministre Ninsao Gnofam.

Ce projet s’étend sur 36 hectares sera long de 450 mètres, avec la spécificité que la réalisation dans son ensemble nécessitera différents équipements de manutention dont 24 portiques de parc, 5 portiques de quai ainsi que le dragage du bassin portuaire.

Installé au Togo depuis cinquante ans, le Groupe Bolloré détient une référence impressionnante en matière d’investissements qui sont à la mesure de l’ambition du projet. En effet, dans le cadre du présent projet, les investissements réalisés représentent au total 300 milliards de FCFA, entièrement financés par le concessionnaire, selon les Responsables du Groupe. Les travaux dureront 18 mois et seront livrés en 2013.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

bollore_togoportail.jpg

Advertisement