pub
Développement

Action humanitaire : « Désidérata-Togo » renforce l’USP-Djagblé d’un matériel d’anesthésie et de lunettes

Advertisement

Pour marquer d’un sceau sa naissance, l’Association « Désidérata-Togo » a, le samedi 28 janvier 2012, fait don d’un appareil d’anesthésie et d’environ 200 lunettes à l’Unité Sanitaire Périphérique (USP) de Djaglé, un geste humanitaire qui a honoré la population de cette localité, estimée à 12 000 habitants.

La cour de l’USP Djablé a servi de cadre à cette cérémonie de don qui s’est déroulé dans une ambiance festive. Hommes, femmes et enfants étaient sortis nombreux pour accueillir la délégation de « Désidérata-Togo ».

L’honneur était fait à M. Ebow Koami, Vice président du Comité Villageois pour le Développement (CVD), de souhaiter la bienvenue aux donateurs.

Dans son allocation, il a précisé que cette structure sanitaire qui en 1957, manque aussi bien de matériels que de personnel soignant qualifié. Ce qui, selon lui, serait à la base du taux de mortalité élevée dans cette localité. C’est pourquoi, poursuit-il, la population de Djagblé, ne peut qu’être reconnaissante à « Désidérata-Togo » pour avoir pensé au bien être de cette population.

En effet, « Désidérata-Togo » qui est porté sur les fonds baptismaux, le 30 décembre 2011, est selon M. Foly Koumodji, Président de cette association, une branche de «Désidérata». Cette association mère qui se trouve en Europe et qui a des branches entre autres en Asie et aux USA, serait découverte, à en croire l’orateur à travers l’Internet. « Comme certains membres de « Désidérata », sont arrivés au Togo pour assister à la naissance de la branche togolaise, nous avons décidé de marquer d’un saut, ce nouveau né en dotant l’USP Djagblé de ce matériel d’anesthésie et des lunettes d’un coût total de 3 millions de Fcfa » a-t-il soutenu.

Quant au représentant de la Directrice de la Santé de Zio, réceptionnant cet appareil d’une si grande valeur, il a proposé lors de son intervention, que ce matériel soit installée à un endroit où il profitera à toutes les populations de cette localité. Même son de cloche pour Mme Seïdou Nafissatou, infirmière d’Etat et responsable de l’USP Djagblé : « Puisqu’il n’y a pas d’électricité dans cette localité, les responsables préfectoraux de la santé de Zio, décideront où placer ce matériel pour qu’il soit bénéfique aux populations de préfecture » a-t-elle noté.

Le Chef traditionnel de Djablé, Togbui Donou Montan, s’est félicité de cette action humanitaire de « Désidérata-Togo » qui, selon lui, restera gravée dans la mémoire des bénéficiaires. Il a, pour terminer ses propos, énumérer d’autres besoins tels que l’électricité et l’eau potable et a souhaité que l’association vienne davantage au secours de cette localité située environ 3 Km de Lomé, la capitale.

Dieudonné Agbézo

Togoportail, toute l’information à votre portée

photo_a_publier.jpg

Advertisement