pub
Politique

05 février 2005-05 février 2012 : Il y a 7 ans disparaissait le Père de la Nation, feu Gnassingbé Eyadema

Advertisement

Il y a 7 ans que disparaissait feu président Gnassingbé Eyadema. A l’occasion de la célébration du septième anniversaire du décès du père de la Nation, des offices religieux ont été organisés ce dimanche 05 février à Kara. Plusieurs personnalités dont le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé ont assisté à la cérémonie religieuse.

Le palais des Congrès de Kara a abrité des manifestations religieuses marquant la célébration des 7ans de disparution du général Gnassingbé Eyadema décédé le 05 février 2005, après 38 ans de règne.

Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, le Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo et le Président de l’Assemblée Abass Bonfoh ont assisté aux offices religieux. La plupart des membres de gouvernement y ont également pris part.

Dans la célébration du culte protestant, le Pasteur Bébépé tirant ses messages des Evangiles de Jean 11 versets 25 à 27 et 32 à 37, de Romains 12 versets 17 à 21 et d’Apocalypse 7 versets 13 à 17 a convié les Togolais à se détourner de l’esprit de haine, de division; La paix, l’acceptation de l’autre et le pardon sont prônés.

Né le 26 décembre 1935, d’une famille native de Pya de l’ethnie Kabyè, le disparu a présidé aux destinées du Togo de 1967 jusqu’à sa mort.

Suite à son décès qualifié par le gouvernement de l’époque, de catastrophe nationale, une crise socio-politique sans précédent, liée à sa succession s’est posée avec à la solde des violences post-électorales déclenchées au lendemain du vote présidentiel qui a vu l’arrivée au pouvoir de Faure Gnassingbé, actuel Chef de l’Etat Togolais.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement